Sofa fait avec des oeufs

Vous avez une bonne plume mais lOrthographe vous cloue le bec. Rassurez-vous, vous faites souvent plus de fautes dattention que de fautes dorthographe.

Aaah l’Orthographe française… Si je l’écris avec une majuscule, c’est parce qu’elle terrorise beaucoup de monde. Cette poule de luxe qu’un rien ne souille est, paraît-il, l’une des plus compliquées du monde. Ne pas satisfaire la moindre de ses exigences coute très cher. Il en va de votre référencement mais surtout, de votre réputation. 

« L’orthographe est plus qu’une mauvaise habitude, c’est une vanité. » — Raymond Queneau

Ainsi, lorsque vous relisez vos écrits pour le Web, votre Orthographe vous assure un premier gage de qualité mais surtout, de crédibilité. Pour pondre cet article, j’ai failli laisser quelques coquilles pour vous faire faire un peu d’exercice…
M.A.J > Trop tard pour faire comme si j’avais fait exprès d’écrire « de bon Français* » – dommage, hein ?

Notez les fautes que vous faites le plus souvent

Créez un mémo avec les 10 mots qui vous posent le plus souvent problème. Le premier mot de ma liste personnelle, c’est notamment (que je commence toujours par écrire avec un e).

En écrivant et consultant cette liste, vous ferez ces fautes de moins en moins souvent. N’hésitez donc pas à la mettre à jour. Supprimez les fautes que vous ne faites plus, ajoutez celles sur lesquelles vous pouvez encore avoir un doute.

Choisissez le meilleur moment

Privilégiez les moments où vous êtes le moins stressé et le mieux éveillé pour mieux corriger. Selon certaines études, on est plus créatif le soir (après avoir accumulé beaucoup d’inspiration) et plus efficace le matin (après avoir traité et organisé toutes les données de la veille).

Si vous ne vous laissez pas du temps entre l’écriture et la relecture, vous ferez des fautes d’attention, et des fautes d’orthographe, donc. Pour éviter cela:

Prenez de la distance avec votre texte

On est souvent plus efficace quand on relit l’orthographe des autres. Vous avez remarqué ? C’est parce que nos écrits nous sont trop familiers pour nous permettre une distance critique.

D’abord, il faut donc laisser reposer votre texte. Ensuite, vous pouvez en changer la mise en forme. Au hasard et sans relire: changez les polices, les tailles de police, l’alignement, la couleur… N’abusez pas au point de rendre votre rédaction illisible, mais faites ce qu’il faut pour ne plus avoir l’impression de relire le même texte.

Choisissez un bon outil de travail

Comme beaucoup d’autres, j’utilise Antidote pour relire mes textes. Je ne touche pas d’argent pour vous le conseiller. Si cela vous chante, utilisez donc un autre outil. Voilà quand même 5 raisons de lancer cette application avant de commencer à relire ses écrits:

  • Il est intégré à mon traitement de texte. Tout ce que je corrige dans Antidote est mis à jour dans mon document.
  • Il est épuré, très ergonomique, il affiche mon texte sans mise en forme et donc, sans distraction
  • Il est argumenté. Il justifie et explique chacune de ses remarques par la règle de bon *français  qui correspond au cas de figure. Du coup, en plus de corriger, je progresse.
  • Il est personnalisable. Il reconnaît le niveau de langue, la région linguistique, s’habitue à votre style…
  • Il est polyvalent. Lorsque je relis mon orthographe, je revois aussi la manière dont je rédige. Dans Antidote, j’ai les analogies, les synonymes, cooccurrences, champs lexicaux,etc. justes sous mon nez.

 

Le conseil le plus couramment proposé est de se relire en commençant par la fin. En diminuant l’importance du sens de ce que vous relisez, vous êtes mieux concentré sur la manière dont vous lavez écrit.
Moi je suis un peu fainéant, alors je ne le fais pas assez souvent. Et vous ?


Commentaires

  1. Oh oui les fautes d’orthographes, c’est une vraie plaie! J’essaye d’écrire mon texte à l’avance et de me relire plusieurs heures après pour corriger les éventuelles fautes mais ce n’est pas infaillible…

  2. Don Calvus dit :

    bon français, pas bon Français

    1. Loïc Blandin dit :

      Aaarf!!! Dommage pour moi, merci Don Calvus !

      Merci à tous pour vos commentaires !
      @Patrick Van Hoof et @Jean M. > je vais essayer ces sites tout de suite !
      @Stephanie > A mon avis, seuls la pratique et l’expérience marchent à 100%

  3. Bonjour,

    Quand je rédige un article soit je le fais corriger par une personne en payant un peu soit j’utilise le site bonpatron.com

    Patrick

  4. Jean M. dit :

    Bonjour,

    J’utilise fréquemment Antidote, mais les fautes persistent malgré tout à la rédaction suivante …

    Du coup, j’ai pris le problème à la racine, et je me suis inscris sur Orthodidacte. C’est plutôt bien fait, ludique et pas très cher.

    Jean

  5. Claudia dit :

    Je n’ai jamais eu trop de soucis avec l’orthographe, mais les fautes d’inattention, notamment en voulant aller trop vite, je ne peux pas les éviter.
    Alors le secret c’est de se relire, relire, et encore relire avant parution. Et relire encore après parution, parce qu’il est plus facile pour moi de voir les fautes dans le contexte final de mise en page que sur Word.

    1. Muriel dit :

      Comme vous, je finalise la correction orthographique et stylistique d’un texte par une relecture en ligne. Il me semble impossible de rédiger correctement dans un temps réduit.
      Rédiger, laisser reposer en passant à autre chose, reprendre l’écriture un bon moment après avec un autre œil, relire sur papier, corriger, faire relire éventuellement et relire en ligne…sont les bases d’un travail qui demande du temps et de la concentration.

  6. Jessica dit :

    Bonjour,

    C’est un sujet très intéressant ! Les articles sur la rédaction web mettent davantage l’accent sur la valeur ajoutée du contenu, mais il est vrai que l’orthographe a toute son importance, et il est important de le rappeler.

    Je connaissais le site bonpatron.com, mais pas Antidote. A tester !
    Je retiens également l’idée de relire le texte en partant de la fin, je pense que cela pourra m’être utile pour les fautes d’inattention.

    Merci Loïc pour ce partage.

    1. Loïc Blandin dit :

      Avec plaisir Jessica !

  7. Assouline dit :

    La relecture est une galère pour moi, je passe sur Bonpatron ou Antidote pour vérifier

  8. Laetitia dit :

    « M.A.J > Trop tard pour faire comme ci »
    Pour faire « comme si », plutôt non ? 😉
    Merci pour le tuyau d’Antidote, je ne connaissais pas.

  9. Christina dit :

    Ouille ouille ouille…. « Ne pas satisfaire la moindre de ses exigences coute très cher ». Il faudrait écrire coûte, très cher M. Blandin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Près de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus