Community Manager, un métier captivant

Community Web-We Are the Words

Ce billet a été lu 3174 fois. À votre tour?

Je vous en parlais dans un précédent billet, les métiers du Web se déclinent à profusion. Aujourd’hui, passons à la loupe celui de Community Manager.

Les réseaux sociaux ont réinventé les relations entre les marques et leurs clients. Pour se révéler efficace, le Community Management doit faire l’objet d’une stratégie à long terme. Ce plan repose principalement sur trois piliers: la marque, le contenu, l’image.

La fonction du Community Manager

Le CM -ou Community Manager si vous préférez- est en quelque sorte le porte-parole d’une institution. Il parle en son nom, et c’est sur les réseaux sociaux qu’il diffuse la bonne parole de sa société. Toute une panoplie d’outils e-marketing permet de créer et de fédérer une communauté de fans, ou du moins d’amateurs, autour d’une marque

Fédération d’une part, Engagement d’autre part. C’est la formule qui crée une communauté participative et engagée.

Qui dit stratégie éditoriale dit stratégie de contenu

Mon expérience sur Twitter pour le compte de l’agence We Are the Words l’atteste, c’est à partir d’une stratégie éditoriale que nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés. Comme dans tout projet Web, nous avons suivi le cycle de vie d’un contenu:

  1. Audit (inventaire des contenus, des thèmes, des ressources et des outils existants)
  2. Planification (mise en place d’un calendrier de tweets avec horaire de publication)
  3. Production & Publication (programmation des tweets, curation)
  4. Entretien & Mise à jour (rafraîchissement et recyclage régulier des éditions)

Résultat: un taux de conversion de 27% dès la première semaine, et le tour n’est pas encore joué…

La qualité est une notion à garder en permanence à l’esprit. Quelle que soit la plateforme sociale utilisée, prônez toujours le dialogue. Des conversations régulières dont les contenus apportent une valeur ajoutée. Les indicateurs de vos performances seront l’atteinte de vos objectifs et l’engagement que vous suscitez.

 » Le contenu est à Internet ce que le coeur est au corps. »

Gérer une communauté, c’est quoi?

Avant tout, le Community Manager connaît en profondeur l’ensemble des réseaux sociaux. A partir de là, il propose du contenu enrichi à la communauté et l’entretient constamment. Un CM se doit aussi de faire de la veille sur les best practices et se tenir informé des dernières news en la matière.

Un métier gratifiant

La routine n’existe pas, le Community Manager est toujours au taquet, à l’affût de la dernière info. Rencontre, échange mais aussi responsabilités et décisions font le quotidien de ce boulot captivant.

En deux mots

Fédération d’une part, Engagement d’autre part. Le CM use de tous les dispositifs possibles pour rassembler une communauté participative et engagée.

Le job vous parle à vous aussi? Des formations chics et pas chères existent pour vous rôder.

 

Cet article vous a plu? Partagez-le, il pourrait aussi en intéresser bien d’autres.

Related

A propos de Pauline Foulon

Passionnée par l'actu médias et le Web Marketing, Pauline Foulon s'immerge progressivement dans le monde professionnel de la communication. Diplômée en Relations Publiques, Pauline formalise, et capitalise désormais ses connaissances en communication Web. Son credo ? Veiller, découvrir, apprendre, écrire et partager pour toujours mieux s'épanouir.

Sur le sujet, avez-vous lu...

4 Responses to Community Manager, un métier captivant

  1. [...] Je vous en parlais dans un précédent billet, les métiers du Web se déclinent à profusion. Aujourd'hui, passons à la loupe celui de Community Manager.  [...]

  2. [...] est complémentaire au CRM “classique”.  Les conseillers du service client traditionnel et le Community Manager doivent travailler en [...]

  3. Lionel S dit :

    Encore une fois, on s’attache au rôle du CM qui parle au nom de sa société sur internet, mais la dimension « CM qui parle au nom des internautes dans sa société » est oubliée. Elle est pourtant essentielle et complémentaire
    + le CM ne doit pas être actif que sur les réseaux sociaux mais doit s’engager et engager sa marque sur tous les espaces dont le contenu est produit par et pour les utilisateurs : forums, blogs, sites d’avis, plateformes collaboratives.

  4. Bonjour Lionel S,

    Je partage tout à fait votre avis sur la question du « CM qui parle au nom des internautes dans sa société » Je ne l’ai pas oubliée, mais sans doute ne suis-je pas assez explicite lorsque je dis  » Le CM use de tous les dispositifs possibles pour rassembler une communauté participative et engagée. » La communauté comprend à la fois la société d’une part, et les utilisateurs d’autre part. L’exercice du CM étant de réunir les intérêts et les besoins de part et d’autre.

    Je considère par ailleurs que tous les espaces que vous venez de citer (forums, blogs, sites d’avis, plateformes collaboratives) sont comme les réseaux sociaux des espaces de discussion et d’échange d’où l’usage générique que je fais de ce terme.

    Je vous remercie pour votre commentaire qui me permet d’éclaircir les points que vous venez de soulever.

    Excellente journée à vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>