La trouvabilité des contenus web est la facilité à trouver et à gérer les contenus en ligne.

La trouvabilité des contenus web est la facilité à trouver et à gérer les contenus en ligne pour une bonne utilisation des interfaces et de l’information.

La trouvabilité – findability en anglais – fait référence à la disposition d’une interface Web à aider l’internaute à trouver l’information qu’il cherche. Si l’utilisabilité – usability en anglais – est une affaire d’ergonomie et de recherche en expérience utilisateur, la trouvabilité – findability en anglais – est davantage le fait de l’architecte de l’information.

Mais le terme a des usages qui dépassent cette discipline. Ainsi, un référenceur vous dira que la trouvabilité est la discipline qui vise l’optimisation des pages Internet selon les critères de positionnement et eu égard aux mots clés (soit, le référencement éditorial).

Trouvabilité externe et interne

Le concept de trouvabilité, également dite repérabilité en français, a été forgé par Peter Morville, qui distingue deux dimensions à cette qualité indispensable de l’information en ligne:

  1. la trouvabilité externe : un site Internet (et son contenu) doit être repérable par le biais des moteurs de recherche ;
  2. la trouvabilité interne : le contenu cherché par l’internaute doit être repérable au sein de l’interface explorée.

Stratégies de recherche en question

La trouvabilité est également déterminée par les modes de recherche. Or les médias sociaux, les systèmes d’étiquetage, de partage de fichiers, et les fils de syndication ont totalement bouleversé les stratégies de recherche et de classement de l’information.

Et l’architecte de l’information doit en tenir compte lorsqu’il met en place ses stratégies de trouvabilité. Qu’elles soient basées sur la recherche, l’évocation, la récence d’utilisation, etc.

Je ne dis pas qu’il est devenu difficile de trouver de l’information. Au contraire, en cette époque d’infobésité exponentielle, ce n’est pas la trouvabilité en tant que telle qui fait problème. C’est la trouvabilité de la bonne information.

En d’autres mots, c’est l’utilité ou l’utilisabilité de l’information trouvée qui qualifie la trouvabilité dudit contenu.

En cette époque d’infobésité exponentielle, ce n’est pas la trouvabilité en tant que telle qui fait problème. C’est la trouvabilité de la bonne information.

Trouvabilité et indicateurs de performance

Les responsables marketing et annonceurs eCommerce ont vite fait d’imposer à leurs équipes Web des niveaux de performance. Il existe d’ailleurs des indicateurs clairs qui permettent d’évaluer la trouvabilité des informations sur un catalogue Produits en ligne, ou dans un trajet d’achat d’un produit, p.ex.

Ces critères vont de l’augmentation du taux de fréquentation du site à celui du chiffre de ventes en ligne. Il incombe donc à l’architecte de l’information de songer, dès le départ de sa mission, aux indicateurs de performance qui pourront témoigner de la valeur ajoutée de ses concepts et propositions.

A votre avis, quels sont, sur votre site Internet, les indicateurs de performance qui ont un lien direct avec l’architecture de l’information?

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Près de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus