Il n’y a pas si longtemps, Nissan a poursuivi un de ses employés en diffamation, un cabinet d’avocat a licencié un secrétaire, un inspecteur du travail a été inquiété… Pour quelles raisons ? Leurs blogs !

Autant dire que les relations qu’entretiennent les entreprises avec les blogs de leur personnel sont tendues. Et pourtant ! Outre-Atlantique, IBM a dès le début encouragé ses salariés à s’exprimer sur la toile. En 2005, une note paraissait sur l’intranet allant dans ce sens :

« Nous pensons que c’est dans l’intérêt d’IBM, et de chacun d’entre vous, d’être à l’écoute de cette sphère d’information, d’interactions et d’échanges d’idées. »

En réalité, beaucoup avaient déjà tenté l’expérience du bloging. IBM voulait aussi – soyons honnête – mettre en garde contre les dérapages. Onze principes ont été énoncés à cet effet. Parmi eux, les plus marquants sont :

  • Respectez le règlement interne d’IBM
  • Identifiez-vous et écrivez à la première personne
  • Si vous publiez un billet qui est en relation avec votre travail, ajoutez un avertissement : « Les billets sur ce blog reflètent mon opinion et ne représentent pas obligatoirement les opinions d’IBM »
  • Ne citez pas de clients sans leur accord

Il est évidemment plus aisé pour IBM que pour d’autres structures de comprendre les avantages directs liés à ce genre d’activités. Il faut reconnaître que les blogs de salariés sont surtout le fait des professionnels du Web, de la presse, de la télévision ou de la publicité.

Il serait pourtant utile que l’ensemble des entreprises – petites, moyennes ou grandes – soient conscientes de l’intérêt des blogs d’employés. Les avantages sont principalement ceux-ci :

  1. Publicité positive sur les services/produits
  2. Meilleure compréhension des besoins et attentes grâce aux contacts avec les clients
  3. Possibilité de développement de la RSE, « Responsabilité Sociale des Entreprises ».

C’est qu’aujourd’hui, grâce au Web et aux phénomènes d’intelligence collective, le consommateur n’est pas ou plus dans l’ignorance et cherche l’émancipation de ses capacités d’achats et de son rapport aux marques.

Types et applications des blogs d’entreprise

Loïc Le Meur distingue trois grands types de blogs de salariés :

  • Les blogs internes pour la gestion de projet
  • Les blogs « conversations devant la machine à café »
  • Les blogs de syndicats

Il remet en cause par ce biais la question du modèle hiérarchique classique de la communication de l’entreprise. Concernant les blogs internes par exemple, il y voit aussi une alternative plus que convaincante aux mails :

« Lorsque vous envoyez un courrier électronique à plus de trois personnes dans votre entreprise, ce qui doit être très fréquent, il y a de grande chances pour que la majorité des destinataires ne soient pas vraiment concernées ou n’aient pas le temps de le lire, alors qu’au même moment d’autres collaborateurs, que peut-être vous ne connaissez même pas, trouveraient cette information précieuse pour leur travail. »

Enfin, c’est évidemment un outil indispensable à la visibilité des idées de tous et au partage des compétences. Les blogs de salariés constituent aussi des lieux sociaux de première importance.

Lien rapides


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Près de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus