Le Push marketing: une stratégie à but commercial

Ce billet a été lu 2987 fois. À votre tour?

Le push marketing, c’est une stratégie de communication au but principalement commercial, contrairement au pull marketing. 

Voici le premier volet de deux articles consacrés au push et au pull marketing. Ce premier billet explique ce qu’est le push marketing, tandis que le deuxième billet abordera le pull marketing en détails.

Des outils de push marketing

Voici quelques exemples d’outils et de contenus push, vous les connaissez sûrement:

  • l’e-mailing: une campagne de pub par courrier électronique non souscrit, c’est de l’e-mailing. Il n’y a pas de personnalisation, l’information pousse à la conversion.
  • le bandeau publicitaire ou la bannière sur un site web: typiquement les publicités d’offres de réductions, promos, primes ou cadeaux qui apparaissent sur énormément de sites internet aujourd’hui, dont les réseaux sociaux. On pousse l’utilisateur à l’action, c’est intrusif et quotidien.
  • les spots télévisuelles évidemment, vous les connaissez bien.

Push marketing: on « pousse » le produit vers l’utilisateur

Le push, c’est le fait de « pousser » le produit vers le consommateur, de pousser l’utilisateur à l’achat. Le contenu push vise la vente et l’acquisition de nouveaux clients. Il n’est pas question ici de fidélisation ou d’augmentation de notoriété. C’est la technique de publicité traditionnelle et directe. Le distributeur doit créer des contenus assez dynamiques, accrocheurs, pertinents et exclusifs pour susciter l’intérêt de l’utilisateur et le convertir quasi immédiatement.

Les caractéristiques du push marketing:

  • l’utilisateur est passif, l’info est poussée jusqu’à lui,
  • l’information d’un contenu push n’est pas sollicitée/recherchée par l’utilisateur,
  • les contenus push sont plus intrusifs,
  • les contenus push sont moins personnalisés:
    • ils peuvent être envoyés à une audience plus large,
    • l’audience est moins qualifiée car elle n’a pas sollicité ce contenu.

Résultat? Les taux d’ouverture, de lecture et de réactivité sont plus bas proportionnellement au nombre de contenus envoyés ou mis en ligne.

Coming soon… Le pull marketing

Dans le prochain article de cette courte série, nous parlerons de ce qu’est exactement le pull marketing, de ce qui le différencie du push. Nous verrons aussi que le push et le pull marketing se complètent et peuvent être combinés, pour garantir une campagne efficace.

 

 

Related

A propos de Muriel Vandermeulen

Directrice associée de l'agence Wearethewords, Muriel prône un Web utile, attrayant et durable grâce notamment à une meilleure gouvernance éditoriale. Aujourd'hui, ses compétences sont largement reconnues auprès des groupes de presse (Le Monde, L'Avenir.net, ... ), de grands comptes (Fnac, CDC, Unilever, Toyota), ou encore de hautes écoles et ministères belges et français.

Sur le sujet, avez-vous lu...

3 Responses to Le Push marketing: une stratégie à but commercial

  1. [...] une opportunité pour les annonceurs. Ils peuvent mieux cibler leurs messages publicitaires, les contenus PUSH (on « pousse » le produit vers l’utilisateur). Du coup, cette présélection des résultats [...]

  2. […] tout le monde »… En franchissant la frontière, l’annonceur flirte avec la publicité push, souvent ressentie comme inadaptée, intrusive, hors […]

  3. […] Lisez aussi notre article: Le Push marketing: une stratégie à but commercial […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>