Rédaction Web et brand content: tout est dans l’ADN!

Ce billet a été lu 1961 fois. À votre tour?

Comment écrire des contenus Web lorsqu’il s’agit de promouvoir une marque? Quelles sont les spécificités de l’écriture Web axée marketing? Quelques conseils.

Le rédacteur Web, chercheur en « branded ADN »

Lorsqu’il s’agit de « vendre » une marque en ligne, les spécificités de l’écriture Web visent surtout le positionnement éditorial.

Il s’agit pour le rédacteur Web de comprendre les besoins et demandes des communautés visées par l’annonceur, de développer des “expériences éditoriales”, c’est-à-dire des histoires singulières, utiles. Ces histoires ou expériences éditoriales seront « brandées » dès lors qu’elles intègrent l’ADN de l’annonceur: sa philosophie d’entreprise, sa manière de relation client, ses messages clés, les atouts de son offre et les caractéristiques de sa demande, sa stratégie de vente, etc.

C’est quoi l’ADN de l’annonceur?

Pour définir l’ADN des marques pour lesquelles on produit des contenus, il suffit de se poser ces questions:

  • quel est notre signe distinctif, à nous PME, association, grand groupe, concurrent de X et Y, etc. ?
  • pourquoi nos clients nous font-ils confiance?
  • en quoi sommes-nous vraiment, vraiment bons?

Même une petite entreprise peut être leader dans un service, une façon d’être en relation avec ses clients, ou de vendre un produit courant…

Après, tout est question de “storytelling”. Comment le rédacteur Web va-t-il raconter cette histoire. Et c’est là qu’interviennent 3 fondamentaux, trop souvent négligés aujourd’hui au profit de la seule stratégie de marketing: à savoir, l’ergonomie éditoriale.

L’écriture Web, ce sont 3 fondamentaux en amont

Rédiger pour Internet repose, de manière générale, sur trois types de fondamentaux : rédactionnels, formels et fonctionnels. Le rédacteur Web doit:

  1. écrire pour toutes les cibles de l’annonceur, en utilisant leur vocabulaire
  2. adapter ses contenus à l’écran: être lisible et compenser la dématérialisation des contenus
  3. tenir compte des contraintes techniques de l’interface pour laquelle il produit ces contenus (CMS, CSS, métadonnées, etc.)
[page_announcements]

Vous retrouverez ces notions plus largement explicitées dans une interview qui m’a été proposée par Olivier Caussin, publiée sur le blog de PR Rooms.

Related

A propos de Muriel Vandermeulen

Directrice associée et fondatrice de l'agence Wearethewords, Muriel prône le Web utile, attrayant et pérenne grâce notamment à la stratégie de contenu.

Auteure et conférencière, ses compétences sont largement reconnues à l'international auprès des groupes de presse (Le Monde, L’Avenir.net, … ), de grands comptes (Abritel, Airbus, Delhaize, Fnac, Lego) ou encore de hautes écoles et ministères belges et français. Son crédo: content, marketing, performance.

Sur le sujet, avez-vous lu...

3 Responses to Rédaction Web et brand content: tout est dans l’ADN!

  1. [...] les autres. Si vous êtes plutôt branché « brand content », cet article sur l’écriture web axée marketing devrait vous [...]

  2. [...] Comment écrire des contenus Web lorsqu'il s'agit de promouvoir une marque? Quelles sont les spécificités de l'écriture Web axée marketing? Quelques conseils. (Rédaction Web et brand content: tout est dans l’ADN!  [...]

  3. [...] Comment écrire des contenus Web lorsqu'il s'agit de promouvoir une marque? Quelles sont les spécificités de l'écriture Web axée marketing? Quelques conseils. (Rédaction Web et brand content: tout est dans l’ADN!  [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>