Une thérapie brève en inbound marketing, ça vous dit ?

inbound_therapy_marketing

Ce billet a été lu 1788 fois. À votre tour?

L’inbound marketing s’est imposé comme une méthode de marketing efficace et respectueuse de la cible. Mais sur quoi repose-t-elle ? Balayage stratégique…

L’inbound marketing en quelques lignes

Avec l’inbound marketing, ce n’est plus vous qui allez chercher vos cibles mais vos cibles qui viennent à vous. Pour les attirer, il existe une recette de cuisine bien rôdée dont voici les grands principes:

  • développez votre présence online
  • attirez vos cibles avec du contenu à valeur ajoutée
  • convertissez-les en clients grâce à des pages d’accueil et des call-to-action optimisés
  • entretenez avec elles une relation de confiance grâce à des interactions personnalisées.

Le but ? Transformer vos cibles en ambassadeurs de votre marque. Une façon de faire parler de vous (word of mouth) tout en dépensant moins d’argent dans des campagnes d’outbound marketing plus coûteuses. Exit donc les achats de médias (Google Search, SEA, bannering, emailing, Facebook Ads, etc), et place à une stratégie au long court (SEO, blog, contenu à valeur ajoutée, médias sociaux, etc). L’inbound marketing donne de meilleurs résultats quand il s’inscrit dans le temps.

Avec l’inbound marketing, ce n’est plus vous qui allez chercher vos cibles mais vos cibles qui viennent à vous.

4 ingrédients de base pour augmenter vos recettes

L’inbound marketing se compose de quatre ingrédients de base à incorporer selon vos besoins :

  1.  le content marketing : pour convertir vos clients en prospect grâce à du contenu créatif, attrayant et à haute valeur ajoutée
  2.  les médias sociaux : pour créer de l’engagement en dialoguant avec votre cible là où elle se trouve
  3.  le SEM : (Search Engine Optimization) : pour accroître la visibilité de votre entreprise en optimisant votre contenu pour les moteurs de recherche
  4.  le lead nurturing : pour fidéliser vos prospects en partageant avec eux du contenu personnalisé tout en capitalisant sur la relation de confiance créée.

Mais qui dit confiance dit aussi réaction plus violente lorsque l’une des parties se sent lésée. Il importe donc de ne pas négliger ses cibles, d’être transparent et de pouvoir répondre à leur demande à tous moment.

De l’inbound au personal branding : un recrutement d’un genre nouveau

L’inbound marketing ne s’applique pas qu’au domaine du marketing digital, loin s’en faut. Cette technique a aussi conquis certains internautes qui n’hésitent pas à l’utiliser pour “s’auto-brander”, se démarquer et trouver un emploi. Ainsi, le cas de Geoffrey Bressan, récemment engagé dans une agence parisienne, illustre bien cette nouvelle pratique. Grâce à son profil, son blog “Inbound Ninja” (un peu délaissé depuis son engagement) et à la valeur ajoutée de son contenu, Geoffrey a réussi à intéresser plusieurs agences marketing auprès desquelles il a obtenu des entretiens puis un emploi.

Plus récemment encore, 14 étudiants en communication digitale chez Technofutur TIC ont lancé  un projet innovant : créer un blog sur l’inbound marketing en utilisant ses principes pour se faire recruter. Une première en Belgique ! Le blog www.inboundwetrust.be informe donc les lecteurs sur l’inbound marketing tout en mettant l’accent sur la personnalité des auteurs et l’originalité de leur démarche.

Une conférence pour tout savoir sur l’inbound marketing

Vous désirez en savoir plus sur l’inbound marketing ? Vous souhaitez rencontrer des professionnels du secteur ainsi que des stagiaires formés aux techniques inbound ? Rendez-vous ce Jeudi 26 septembre au Point Centre de Charleroi dès 17h.

Au programme une digitale therapy gratuite avec des experts en inbound marketing :  Pycty, Fred Colantonio et Gabriel Dabi-Schwebel  d’1m30.

Le nombre de place est limité, inscrivez-vous dès maintenant !

Cet article a été écrit par Audrey Marsin. Visitez sa page auteur sur le blog Inboundwetrust dès maintenant!

Related

A propos de Benoît Hautot

Tout fraichement diplômé de Saint Luc en Arts Numériques, Benoit se destinait, petit, à être curé, architecte ou journaliste. Le voilà qu'il sait faire du graphisme et qu'il est en stage -prolongé - chez WAW, pour apprendre cette nouvelle compétence qu'est l'écriture web. Pfiou, ce n'est pas une mince affaire !

Sur le sujet, avez-vous lu...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>