Native advertising : la e-pub centrée expérience utilisateur

Étiquettes : , ,

L’ internaute est de plus en plus hermétique à la publicité sur internet. Le native advertising est une forme de web advertising orientée content marketing. Elle permet de toucher le lecteur précisément et subtilement.

Définition du native advertising

Le native advertising est un type de publicité qui se veut le plus naturel possible. Les native ads sont conçues et diffusées de manière à s’intégrer dans le contexte de leur parution. Elles adoptent l’apparence et le ton de l’environnement dans lequel elles se trouvent.

Selon une étude Ifop pour Adyoulike. 73% des personnes interrogées pensent que la publictité doit être mieux intégrée au contenu des sites.

Certains considèrent le native advertising comme du contenu sponsorisé voir comme une adaptation web du publireportage. D’autres lui attribuent déjà le terme advertorial.

Les native ads peuvent revêtir un grand nombre de formes et proposer différents contenus. Éditorial, photo, vidéo.

La forme du native advertising

A l’inverse d’une campagne display classique, le but n’est pas de se distinguer par le graphisme, mais de susciter l’engagement et le partage par la qualité et la pertinence du contenu.

Dans les moteurs de recherche, on les retrouvera en haut ou en bas des résultats. Elles seront accompagnées de la mention annonce.

Sur les réseaux sociaux, l’annonce sera diffusée directement dans le flux d’actualités des utilisateurs ciblés. Elles apparaitront avec la mention articles sponsorisés.

L’ avantage est évident lors de la consultation en version mobile.

Les native ads peuvent également se retrouver sur les pages de sites médias et presse, présentées aux côtés d’articles classiques. Elles portent une mention discrète qui les distinguent des autres. Le magazine Forbes a été l’instigateur de la mise à disposition de cette nouvelle forme d’ espaces pour les annonceurs.

Ce type de publications suscite la polémique et les avis divergent à son sujet. De par leur nature et leur forme, elle sont accusées d’induire l’internaute en erreur. On reproche aux sites médias de jouer avec le feu et de prendre le risque de perdre la confiance des lecteurs.

La fonction du native advertising

L’objectif du native advertising étant de rencontrer les attentes de l’ utilisateur en termes d’ergonomie et lui procurer une expérience de navigation confortable. Il est considéré et perçu comme moins intrusif.

Elle peut se diviser en deux catégories

  • Les contenus branded, qui cherchent à embellir directement la marque ou l’entreprise. Ils parlent de la marque et de ce qui s’y rapporte. Ce genre de publication est proche du publireportage.
  • Les contenus non-branded, qui associent l’image de la marque et valorisent celle-ci grâce à des articles traitant de sujets relatifs et connexes. La marque est présente en périphérie de l’article mais n’est pas citée dans le texte.

Le native advertising est-il le futur de la publicité ?

En termes d’investissements réalisés dans ce type de campagnes, on prévoit que le  marché du native advertising triplera d’ici quatre ans.

Vous souhaitez en savoir plus sur les stratégies de contenu ?


Commentaires

  1. Nicolas Plihon dit :

    Bonjour à toute l’équipe de WAW et à Pierre 😉

    Très bon article sur cette nouvelle forme de publicité. Le contenu étant ROI aujourd’hui, il semble logique de voir apparaître des pratiques plus « inbound » dans la pub sur le net. De même, il serait très intéressant de creuser ce lien entre les native ads et l’évolution du mobile marketing 🙂

    Bonne journée !

    1. Pierre Samain dit :

      Bonjour Nicolas,

      Je te remercie pour ton commentaire.
      A propos du mobile, ta remarque est tout à fait pertinente. Ces supports obligent une adaptation du format de diffusion des contenus. Peut-être le sujet d’un prochain article.

      Bonne journée également 😉

  2. Hélène Guerriat dit :

    Hello Pierre,

    très bon article, merci pour ce bon moment de lecture !

  3. Pierre Samain dit :

    Bonjour Hélène,
    c’est moi qui te remercie d’avoir pris le temps de me lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus