Techniques de rédaction: essayez SCAMPER

Étiquettes : , , , ,

Les techniques de rédaction servent à bien écrire, mais aussi à proposer un angle original, différent à ses contenus. SCAMPER, vous connaissez?

Recourir aux techniques de rédaction procure bien des avantages. Souvent, ces techniques s’inspirent d’outils et méthodes utilisés dans d’autres disciplines: gestion de projet, techniques commerciales, marketing ou communication, etc.

 La méthode SCAMPER permet d’examiner un concept, un sujet sous plusieurs angles, en fonction d’une série de questions, dont les réponses vont modifier la perception du concept en question. 

Il peut être très riche (voire amusant) d’emprunter certaines techniques de rédaction d’un autre secteur, de sortir de notre pré carré et changer de point de vue pour augmenter les perspectives, créer de la valeur autrement. Chez Wearethewords, on ne se retient pas, quand on cherche l’inspiration pour un calendrier éditorial ou pour l’animation d’un blog. On utilise, entre autres, la technique SCAMPER. Vous connaissez?

Des techniques de rédaction ou techniques de création?

SCAMPER est une technique de créativité, appelée également technique de concassage. Ce n’est donc pas à proprement parler une technique de rédaction. Mais elle permet d’articuler l’angle de traitement de notre propos. En cela, donc, elle s’apparente à une technique de rédaction créative.  La méthode SCAMPER permet d’examiner un concept, un sujet sous plusieurs angles, en fonction d’une série de questions, dont les réponses vont modifier la perception de l’objet en question. Concrètement, si on applique cette méthode à l’écriture créative, le fait de passer le sujet qu’on veut aborder au crible des questions (toujours les mêmes) SCAMPER, on parvient à générer de nouvelles idées, à transformer le concept de départ en une proposition plus précise, mieux positionnée, plus originale.

SCAMPER est l’abréviation composé des initiales des verbes SUBSTITUER, COMBINER, ADAPTER, MAGNIFIER-MINIMISER-MODIFIER, PRODUIRE-PERMUTER, ÉLIMINER-ÉPURER, RÉORGANISER – RENVERSER.

Le thème « écrire pour le web » au crible de la technique SCAMPER

Chacune des lettres représente une des questions auxquelles on soumet le sujet de notre article… Testons l’outil directement avec un sujet d’article: « écrire pour le web« …

  1. SUBSTITUER Mettre un élément à la place d’un autre.
    • Qu’est-ce qui peut être remplacé? Qui d’autre? Quoi d’autres?
  2. COMBINER Fusionner deux concepts, deux idées
    • Que pouvons-nous combiner/fusionner pour multiplier les usages possibles?
      • Écrire un blog et gagner de l’argent
      • Écrire des avis clients en ligne: 3 conseils pour « faire vrai » 
      • Écrire des fiches conseils pour augmenter ses ventes en ligne
  3. ADAPTER Placer son concept dans un autre contexte
    • Y a-t-il eu  quelque chose de semblable dans le passé? Que pourrais-je copier?
      • Écrivain public 2.0: écrire un blog pour le compte de tiers
      • Écrire pour vos réseaux sociaux: quels contenus, quelle stratégie éditoriale?
      • De son magazine Brick Kicks à Lego Ideas, itinéraire du content marketing chez LEGO
  4. MAGNIFIER Magnifier, grossir, agrandir ou étendre?
    • Que peut-on ajouter? du temps? de la force? de la hauteur? de la longueur?
      • 1 année de blogging: retour sur une expérience qui a changé ma vie
      • Refonte de site Internet: comment gérer la réécriture des contenus.
      • « De quoi je me M.E.L., faire un blog comme Michel Edouard Leclerc
  5. MODIFIER Changer la signification, la couleur, la forme?
    • Peut-on changer la signification, la couleur, le mouvement, le son, l’odeur, la forme?
      • Blog ou vlog: quel format choisir?
      • Utiliser WordPress pour publier un support de cours en ligne
      • Apprendre à écrire: l’art de la rédaction
  6. PRODUIRE ou TROUVER UN AUTRE USAGE D’autres utilisations possibles si on le modifie?
    • Existe-t-il d’autres utilisations possibles, si on le modifie?
      • Quand le contenu devient service: la FAQ au format blog.
      • Acheter ou vendre un blog: comment ça marche?
      • Publier un livre à partir d’un blog
  7. E: ÉLIMINER OU ÉPURER Qu’est-ce qui n’est pas nécessaire?
    • Peut-on soustraire? supprimer? diminuer? Peut-on éliminer certaines règles?
      • La newsletter, alternative ou complément au blog?
      • Vive Facebook Notes, adieu le blog
      • Animation éditoriale: écrire moins, mais mieux
  8. R: RÉORGANISER D’autres dispositions?
    • D’autres séquences? un ordre différent?
      • Techniques de rédaction web: quels héritages?
      • Le journalisme hypertextuel: question de genre?
      • Techniques de rédaction web appliquées aux fiches produits: l’interview de Yann Lemort
  9. R: RENVERSER (Inverser)
    • Puis-je inverser le positif et le négatif? Mettre le haut en bas? Changer, inverser des séquences?
      • L’écriture web n’existe pas
      • Écrire pour le web: ce qui ne faut pas faire
      • Les mauvaises raisons de créer une page Facebook

En associant techniques de rédaction et de créativité, nous avons conçu un calendrier éditorial de 27 sujets, bien assez pour remplir un mois d’animation éditoriale. Il suffit de soumettre notre thème « écrire pour le web » au crible des 9 questions SCAMPER. On essaie toujours dans notre équipe de proposer 2 à 3 sujets minimum par question, pour augmenter le spectre de la ligne éditoriale. Voilà, il ne reste plus qu’à les écrire, ces sujets d’articles… Des amateurs? Devenez chroniqueur, et choisissez votre sujet!


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus