contenus de mauvaise qualité

Fini les contenus de mauvaise qualité! Avec RM Tech, un outil conçu par Olivier Duffez, vous pouvez débusquer et corriger vos pages faibles ou critiques.

Les contenus de mauvaise qualité influent sur le référencement, comme le netlinking, les aspects techniques. Mais comment savoir ce que sont les contenus de mauvaise qualité? Comment les repérer? Et comment faire le lien entre le contenu et le référencement naturel?

«Il y a deux grandes façons d’évaluer la qualité : évaluer les éléments de la page et évaluer le comportement de l’internaute. RM Tech fait un audit essentiellement technique avec certains points portant sur l’analyse de contenus.»

Avec son expérience de plus de 15 ans en référencement, Olivier Duffez connaît les moteurs de recherche et sait comment les appréhender. Avec son équipe, il a développé l’outil RM Tech, un outil d’audit technique qui vise à repérer les contenus de mauvaise qualité. Une qualité qu’il est essentiel de privilégier pour son référencement. D’après Olivier: «Il y a deux grandes façons d’évaluer la qualité : évaluer les éléments de la page et évaluer le comportement de l’internaute. RM Tech fait un audit essentiellement technique avec certains points portant sur l’analyse de contenus.»

RM Tech : Repérer les pages de mauvaise qualité

L’objectif de RM Tech est de repérer les pages de mauvaise qualité. L’outil est basé sur un algorithme «maison» qui va analyser, entre autres, les aspects quantifiables du contenu (le nombre de mots dans une page, la longueur des titres et des méta descriptions, etc.) «Il y a un certain nombre de critères qu’on évalue quand on fait un audit», nous explique Olivier. «Des critères qui, rien qu’avec la partie technique du contenu, permettent évaluer les pages qui sont susceptibles de décevoir l’internaute. On a mis en place un algorithme en se basant sur les milliers d’audits qui ont été faits sur notre plateforme My Ranking Metrics»

Les actions fondamentales pour optimiser vos contenus de mauvaise qualité

RM Tech livre les fondamentaux du référencement. Grâce à son algorithme, il analyse le site et génère un rapport permettant de prioriser. «On a choisi de ne pas faire un outil qui fournit uniquement des données. Il y en a! Mais on a aussi voulu qu’il y ait un rapport qui digère ces données et qui offre une méthodologie qui est la même que celle donnée dans nos formations. Il y a une progression logique, il y a un rapport qui propose les choses dans l’ordre. Le rapport a une signalétique couleur classique (rouge, orange, vert) et les améliorations sont priorisées.»

 Pescaro.fr: une progression impressionnante

pescaro-rm-tech-contenus-mauvaise-qualitéL’outil permet donc vraiment de s’en sortir dans l’amélioration des contenus SEO d’un site. Et le résultat est là! On peut citer l’exemple de perscaro.fr qui a considérablement augmenté son trafic provenant des moteurs de recherche en travaillant avec My RM Tech.

Et si vous avez peur d’être perdu dans votre audit, vous avez la possibilité de demander un entretien avec un consultant pour bien interpréter votre rapport.

Et vous, êtes-vous armé pour faire la chasse aux contenus de mauvaise qualité?

Olivier Duffez partage avec vous ses connaissances et son expérience du référencement sur son site Webrankinfo.


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus