les espaces de coworking offrent un bureau plus agréable

Étiquettes : ,

Les espaces de coworking offrent un cadre détendu pour travailler mieux concentré. De véritables réseaux sociaux, mais dans la vraie vie.

Je lis souvent que certains community managers et rédacteurs Web se sentent seuls, isolés dans leur bureau du bout du couloir, ou dans le grenier de leur maison.
Pour ceux-là, bonne nouvelle (pour les autres aussi, en fait). De plus en plus d’espaces de coworking ouvrent partout dans le monde (et en Belgique). Ce phénomène de geek s’est transformé en tendance. En s’ouvrant à toutes les professions, ces bureaux partagés deviennent de véritables carrefours d’expériences, d’idées et d’inspirations.

Les espaces de coworking sont ze places to be à la fois pour faire des rencontres, réseauter, s’inspirer, et travailler dans une bonne ambiance.

Des groupes de pros qui travaillent seuls

Les espaces de coworking sont des bureaux collectifs. De bonnes adresses adressées aux employés qui souhaitent travailler (de temps en temps) dans un cadre plus convivial, aux freelances qui s’ennuient à la maison, ou à n’importe qui souhaitant faire des rencontres et échanger quelques idées avec d’autres professionnels.

Parce qu’il y a bien une dimension socio-professionnelle aux espaces de coworking. Ils sont souvent des points de convergence ou de rencontre entre différents acteurs d’un même écosystème (éco pour l’économie, bien sûr).

Mieux vaut travailler seul, mais bien accompagné

D’abord, un espace de coworking est aménagé pour être agréable et convivial. Bon pour tout ceux qui font la tronche au bureau, donc. C’est un stimulateur d’idées, une porte ouverte aux opportunités. Un environnement amical, détendu, où l’on peut mieux se concentrer qu’ailleurs.

Nombre de coworkers s’inscrivent pour avoir un babyfoot en plus de la machine à café et de l’imprimante illimitée. Ce que cherchent les autres, c’est un bureau dans lequel ils ne seront pas dérangés par les missions ASAP*, sans horaire fixe ni contrat d’attache.

 

Quand on est en panne d’idées, il vaut mieux aller bosser ailleurs que derrière son bureau. Dans ces cas là, où vous installez-vous ?

_______________
*ASAP: As Soon As Possible


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus