Facebook joue au cupidon | Ecrirepourleweb

Étiquettes : , ,

Spotted, vous connaissez? Vous n’osez pas déclarer votre flamme? Pas de souci, Facebook s’en charge pour vous via Spotted, le sauveur des amoureux transis!

Si vous êtes étudiant et que vous avez passé tout votre blocus sur Facebook (ce qui est très probable), vous n’avez pas pu louper le phénomène « Spotted ». Depuis le 18 décembre dernier, le concept s’étend et acquiert son petit succès. Le principe est simple: vous pouvez déclarer sur une page Facebook « Spotted » votre flamme à celui ou celle que vous aimez en secret. Et ceci de façon totalement anonyme… De quoi ravir les amoureux transis!

Une vraie succes story

« Spotted on » signifie littéralement « repéré à ». Le 18 décembre passé, c’est l’ULB qui a inauguré le concept avec une page Facebook spéciale « Spotted: campus ULB ». Aujourd’hui, elle compte déjà 7554 j’aime et au moins autant de déclarations d’amour d’étudiants bruxellois!

Le 18 décembre passé, c’est l’ULB qui a inauguré le concept avec une page Facebook spéciale « Spotted: campus ULB ». Aujourd’hui, elle compte déjà 7554 j’aime et au moins autant de déclarations d’amour d’étudiants bruxellois!

Face à ce succès grandissant, le phénomène s’est étendu aux autres Universités et Hautes Ecoles du pays: UCL, IHECS, ULG, UMONS

Et ce n’est pas tout, les pages « Spotted » fleurissent aussi en dehors des campus. Les romantiques de la STIB se lâchent et dévoilent leur amour grâce à la page « Spotted: STIB ». Les déclarations pleuvent, tantôt poétiques, tantôt humoristiques et décalées.

Mais au fond, comment ça marche?

Rien de plus simple! Il vous suffit de vous abonner à la page qui vous correspond, avant d’envoyer votre déclaration par message à cette même page. Les administrateurs s’occuperont de la poster pour vous, de façon anonyme donc.

Attention par contre, il faut respecter certaines règles. Vous devez jouer le jeu de l’anonymat jusqu’au bout et ne pas citer de nom dans votre déclaration. Si vous avez un amour inavoué, utilisez des signes distinctifs pour le retrouver, comme la couleur des cheveux, les vêtements, les habitudes etc. Il est évident également que votre message restera respecteux, le mot d’ordre c’est: FUN.

Spotted, un phénomène durable?

Toute la question est là. N’est-ce pas uniquement l’effervescence causée par tout nouveau concept de communication interactive, divertissant pendant le blocus qui plus est? Ou « Spotted » a-t-il vraiment une longue vie 2.0 devant lui? Seules les prochaines semaines nous le diront.

Quoi qu’il en soit, nous sommes forcés de constater que la date redoutée par tout célibataire, ce fameux 14 février, approche à grands pas… A bon entendeur…

 


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus