Étiquettes :

J’avais promis de revenir sur la question du déclin (ou non) de la page d’accueil. Je prends donc enfin le temps de conclure. Je ne pense pas que la home page soit morte. Non seulement, les pages façon Netvibes n’ont pas encore supplanté la page d’accueil, mais je pense même qu’elles ne le pourront jamais. Car leur utilité n’est pas la même.

Enfin, la page d’accueil continue de porter son nom à juste titre, si l’on admet qu’elle accueille surtout les prospects et les premiers visiteurs, et qu’elle reste la plus visitée. Ce n’est pas une page d’entrée, mais cela reste une page d’accueil, une page racine comme dirait Jean-Marc – un peu comme le totem indicateur dans les centres commerciaux.

Petit préambule sur les pages personnalisables

Netvibes et consorts sont des portails Web personnalisables. Ils permettent aux utilisateurs de construire un site web personnel agrégé, constitué par des pages onglets, elles-mêmes alimentées par des contenus extérieurs. En d’autres mots, ce sont donc des portails web individuels qui donnent accès à une multitude de services

Il existe une fâcheuse tendance à amalgamer ces outils, que j’appelle généralement les pages personnalisables, et les pages d’accueil. Et pourtant, un élément les distingue nettement : le contenu.

Le contenu : dénominateur séparateur

Une page personnalisable rassemble, une fois qu’elle a été personnalisée, des contenus choisis exclusivemnt par le titulaire de la page :

  • son blog,
  • une revue de presse
  • les prévisions météo
  • les dernières photos Flickr sur un thème,
  • des outils de recherche
  • un agrégateur de blogs,
  • etc.

Rares sont les pages d’accueil (et le commanditaire n’y trouverait d’ailleurs pas d’intérêt) qui ne proposent que des contenus tiers, agrégés et disposés selon la seule volonté de l’utilisateur. Même la BBC, lorsqu’elle propose à l’internaute, de personnaliser la page d’accueil de son site Web, lui met à disposition des blocs qu’elle seule gère et actualise. Nous sommes donc tous égaux devant la page d’accueil puisqu’en tant qu’utilisateur, on fait exclusivement son choix parmi des contenus dont la BBC est propriétaire. En témoigne le slogan sur la page générique du bloc « Blogs » sur le site de la BBC :

« Find and talk to the BBC’s bloggers. »

L’utilisateur ne peut que choisir d’afficher les dernières billets issus de blogs signés par des journalistes ou autres collaborateurs de la BBC.

Un bon exemple qui illustre que la page d’accueil n’est pas la page personnalisable d’un site Web est celui du New York Times. Vous constatez que les 2 premiers onglets sont : HOME – MY TIMES. Il y a donc bien 2 pages distinctes. L’une est la page d’accueil, l’autre le port d’attache ?

Page d’accueil devenue port d’attache ?

Tous les sites ne proposent pas une page personnalisable en plus de la page d’accueil. Néanmoins, on assiste bel et bien à une transformation de la page d’accueil. Car il va de soi qu’il ne faut pas limiter l’utilité de la homepage aux premiers visiteurs ou aux prospects.

Elle doit aussi servir aux visiteurs récurrents, voire fidèles. Et ne pas perdre son taux de fréquentation, encore élevé quoiqu’en disent certains (c’est ce que confirme d’ailleurs Jean-Marc dans un article en réaction à la discussion que j’ai lancé). Au fait, vous connaissez cette citation ?

Before I get into those goals, here’s a grain of salt. Every site I’ve ever worked on has had strikingly similar traffic trends, and one stands out. Remember that smallest, deepest element I described earlier? This is the atomic element—for a news site, it’s the story page; for a search engine, it’s the search result; for a store, it’s a product page. This page accounts for 60 to 75 percent of all page views on the site. The rest belong to the home page.

This is not to say that the home page is unimportant—it’s hugely important as a first impression. But looking at the numbers, you’ll get far more bang out of tweaks to the atomic element pages than the home page.

Derek Powazek, sur AListApart

A cet effet, on voit de plus en plus les pages d’accueil afficher des outils et modules actualisables, censés attirer l’utilisateur droitaubutiste : les nuages de mots-clés, les pages les plus visitées, les dernières infos actualisées en continu, un calendrier des événements, une fonction de recherche ergonomique, etc.

Certes, certains de ces outils proviennent tout droit du concept participatif du Web 2.0, et ce sont donc les internautes qui créent les incitants à la navigation pour les utilisateurs suivants. Mais le contenu reste généré par le propriétaire du site.

Liens rapides

Les articles précédents sur le sujet

L’auteur de l’image Totem

Chez les pairs:

Clin d’oeil

Vu chez Jean-Marc – ça c’est de la home page personnalisée 😉


Commentaires

  1. Avatar nononononåååååå dit :

    7itMLc http://freeiq.com/howardstephen adipex
    [url=http://freeiq.com/howardstephen]adipex[/url]

  2. Avatar inedxpvivt dit :

    E1Yhqx skabccbdhooh, [url=http://otkcgwdiilmm.com/]otkcgwdiilmm[/url], [link=http://gzexpumxqnir.com/]gzexpumxqnir[/link], http://envigbtepdjl.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus