Les bonnes pratiques pour adapter le communiqué de presse à l’e-mail

Ce billet a été lu 3021 fois. À votre tour?

Les communiqués de presse sont envoyés par e-mail. Les journalistes en reçoivent des dizaines par jour. Raison de plus pour que votre texte soit travaillé.

Le communiqué de presse est le document le plus utilisé pour informer les rédactions. Il fait en général entre 1 et 2 pages maximum. C’est par définition un outil informatif. Il informe sur quelque chose de nouveau: création de société, lancement d’un nouveau produit, annonce de résultats financiers,  événement, etc.

Ne rédigez jamais un communiqué de presse à vocation commerciale, les journalistes détestent ça!

Court, simple et efficace

Oui, les techniques journalistiques s’appliquent à l’écriture Web, aux blogs comme aux sites ou aux pages Facebook.

Résultat, un angle d’attaque bien défini, des titres brefs et accrocheurs, un style nerveux et dynamique, des phrases courtes et des mots riches. En bref, faites court, simple et efficace.

L’objet de l’e-mail est essentiel. Il doit résumer votre communiqué de presse. Beaucoup de journalistes  se limitent à l’objet de l’e-mail pour décider de poursuivre la lecture ou non.

La lisibilité doit être soignée, pour faciliter la lecture: titrez et sous-titrez les points essentiels, mettez des mots en gras. Le journaliste scanne la page et ces éléments lui permettent d’avoir des repères de lecture.

Mentionnez bien la date de votre communiqué et le fait que le document est destiné à la presse.

Enfin, n’envoyez jamais un communiqué de presse avec un fichier attaché. Votre texte doit se trouver dans le corps de l’e-mail.

Accroche et chapeau

À l’ouverture de l’e-mail, le journaliste doit trouver deux éléments soignés au maximum pour l’inciter à poursuivre sa lecture:

  1. Une accroche: une phrase de 4 ou 5 lignes grand maximum qui résume votre communiqué de presse. C’est le « Quoi de neuf ? » Exemple: la société A a fusionné avec la société B pour la raison X.
  2. Un chapeau: un complément d’information sur votre accroche sous forme d’un petit paragraphe. Exemple: c’est pour les raisons X, Y et Z que les sociétés A et  B ont fusionné.

Des titres brefs, un style dynamique, des phrases courtes, des mots riches. Faites court, simple et efficace!

Le corps de texte

Ensuite, vous développez votre récit en plusieurs paragraphes bien structurés.

Pas de surprise, on retrouve la technique de la pyramide inversé : « Qui? Quoi? Où?, Quand? », le « Pourquoi et le comment »,  et en finale le « Et alors ? ».

Si possible, gardez un fil conducteur au cours de la rédaction de votre communiqué. Il est destiné à véhiculer une et une seule information. Ne multipliez pas les informations diverses dans votre communiqué, cela prête à confusion.

Chute et informations utiles

La chute, c’est la dernière phrase de votre article. Vous avez développé le « Quoi de neuf ? » , il est temps de clôturer par le « Et alors ? ». Cela peut être un call to action, un formulaire d’inscription, une invitation à un event ou à une conférence de presse, un don à verser,… évidemment en rapport direct avec l’ensemble de votre communiqué.

Abordez aussi tous les sujets pratiques: dates, modalités, prix indicatif, personne de contact, liens pour télécharger des images.

Rappelez en 10 lignes le CV de votre société. Attention,  si  vous êtes leader sur votre marché, il ne suffit pas de l’écrire. Il faut le justifier par les résultats d’une enquête, par exemple.

Il vous reste à envoyer votre communiqué: ciblez les journalistes, les blogueurs, la presse spécialisée, la presse régionale… concernés par votre communiqué.

En retenant que c’est à des êtres humains que vous vous adressez et pas à une base de données.

Et vous, comment rédigez-vous vos communiqués de presse?

Related

A propos de Pierre Davister

Pierre est journaliste de formation et passionné par l’écriture. Il a travaillé plus de 10 ans en agence d’E-Marketing comme Account Manager, spécialisé dans la réalisation de campagnes online et offline d’activation des consommateurs.

Sur le sujet, avez-vous lu...

3 Responses to Les bonnes pratiques pour adapter le communiqué de presse à l’e-mail

  1. [...] Les communiqués de presse sont envoyés par e-mail. Les journalistes en reçoivent des dizaines par jour. Raison de plus pour que votre texte soit travaillé.  [...]

  2. [...] Les bonnes pratiques pour adapter le communiqué de presse à l’e-mail [...]

  3. [...] Les communiqués de presse sont envoyés par e-mail. Les journalistes en reçoivent des dizaines par jour. Raison de plus pour que votre texte soit travaillé. Le communiqué de presse est le document le plus utilisé pour informer les rédactions.  [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>