assonance-alliteration

Étiquettes : , ,

Ce qu’on répète est mieux retenu. L’assonance et l’allitération permettent donc d’écrire vos titres pour que vos scan-lecteurs retiennent vos propos.

Sur le Web, ce qui est lu est vite oublié. L’utilisateur ne lit pas avec attention, mais en utilisant les bonnes figures de style, vous la retenez un peu mieux
(son attention, vous suivez ?).
L’allitération (répétition d’une consonne dans une phrase) et l’assonance (répétition d’une voyelle dans une phrase) permettent de créer des titres qui ne passent pas inaperçus, et qui seront mieux retenus (grâce à la répétition).

Mon allitération préférée est sans doute celle du film V for Vandetta
« Voilà ! Vois en moi l’image d’un humble vétéran de Vaudeville, distribué vicieusement dans les rôles de victime et de vilain par les vicissitudes de la vie. Ce visage, plus qu’un vil vernis de vanité, est un vestige de la vox populi aujourd’hui vacante, évanouie. Cependant, cette vaillante visite d’une vexation passée se retrouvvivifiée et a fait vœu de vaincre cette vénale et virulente vermine vantant le vice et versant dans la vicieusement violente et vorace violation de la volition. Un seul verdict : la vengeance. Une vendetta telle une offrande votive mais pas en vain car sa valeur et sa véracité viendront un jour faire valoir le vigilant et le vertueux. En vérité ce velouté de verbiage vire vraiment au verbeux, alors laisse-moi simplement ajouter que c’est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V Voilà ! »

Assonance : n’est pas une rime, quoi qu’on en pense

L’assonance est la répétition du son d’une même voyelle (ou d’un son vocalique) dans un ensemble de mots. Les voyelles qui créent une assonance peuvent se trouver au début, au milieu ou à la fin d’un mot.

Par exemple: – L’aurore grelottante en robe rose et verte. (Baudelaire)

Allitérations: Titres très bien trouvés

L’allitération est la répétition du son d’une même consonne dans un ensemble de mots. Cette figure de style permet par exemple, d’évoquer un bruit, ou de transformer un titre en onomatopée.

L’allitération la plus connue est sans doute celle de Racine: – Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

Mercurochrome le pansement…

Malgré nous, on connait tous la suite de ce slogan.

Comme les publicitaires, les profs de langues ont aussi compris que ce qui est répété est mieux retenu (n’oubliez pas cela). C’est en cela que ces deux figures de style peuvent vous être utiles. D’abord parce qu’elles attirent l’attention, ensuite la mémorisation.

 

Il existe beaucoup d’allitérations connues, quelles sont vos préférées ?


Commentaires

  1. Alexandre dit :

    Merci pour ces rappels 🙂
    Pour la tirade de Vendetta, en VO, c’est tout aussi bien !

    Voilà! In View, a humble Vaudevillian Veteran, cast Vicariously as both Victim and Villain by the Vicissitudes of Fate. This Visage, no mere Veneer of Vanity, is a Vestige of the Vox populi, now Vacant, Vanished. HoweVer, this Valorous Visitation of a by-gone Vexation, stands ViVified, and has Vowed to Vanquish these Venal and Virulent Vermin Vanguarding Vice and Vouchsafing the Violently Vicious and Voracious Violation of Volition. The only Verdict is Vengeance; a Vendetta, held as a Votive, not in Vain, for the Value and Veracity of such shall one day Vindicate the Vigilant and the Virtuous. Verily, this Vichyssoise of Verbiage Veers most Verbose Vis-à-Vis an introduction, and so it is my Very good honor to meet you and you may call me V.

    1. Loïc Blandin dit :

      C’est même mieux !
      J’ai hésité à la citer dans sa version originale, mais comme ce blog est francophone et que l’adaptation est bien faite…
      Merci pour votre commentaire, et cette belle citation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus