Étiquettes : ,

Certains d’entre vous se demandent peut-être encore sur quoi reposent les règles d’utilisabilité des sites Internet. J’ai déjà évoqué la méthode chère à Jakob Nielsen (le grand gourou de l’utilisabilité), à savoir l’eyetracking. Voici une autre approche, basée, celle-ci, sur les schémas comportementaux des utilisateurs.

En 2001, Bernard a réalisé une étude pour déterminer l’emplacement que doivent normalement occuper une série d’objets Web. Cette étude distinguait les utilisateurs novices et les utilisateurs expérimentés. Parmi les objets Web étudiés, je m’arrêterai sur les trois suivants: le lien Retour à la page d’accueil, les liens internes, le lien A propos de nous.

Les résultats de l’étude ont permis à Bernard de conclure que les utilisateurs respectent un schéma ou un modèle mental dans lequel les objets Web ont une place précise. Lorsque les modèles mentaux correspondent aux attentes de l’utilisateur, ce dernier sera vraisemblablement plus satisfait du site et pourra localiser l’information plus rapidement et plus aisément.

Les technologies changent, l’utilisateur aussi ?

Aujourd’hui, les utilisateurs réguliers d’Internet sont plus nombreux et plus diversifiés. La technologie a beaucoup évolué en 4 ans, notamment en ce qui concerne l’XML, l’XHTML, le CSS, Java, JavaBeans, ASP, SQL, etc. En théorie, de telles évolutions technologiques en arrière-plan peuvent modifier la géographique des objets Web en avant-plan.

Les chercheurs se sont donc demandés si les schémas mentaux de l’utilisateur changeaient avec l’évolution de la technologie. Ils ont lancé une nouvelle étude pour vérifier si sur les attentes de l’utilisateur concernant ces objets Web se sont modifiées depuis 2001.

Les résultats

Le lien vers la page d’accueil est toujours censé se trouver en haut à gauche des pages. Cette tendance n’a pas changé depuis 2001.

Les liens internes sont toujours censés se situer dans la partie gauche de l’écran. Mais l’étude récente révèle que les utilisateurs désignent aussi la zone en haut de la page Web. Alors que dans l’étude de 2001, aucun utilisateur n’avait indiqué cet emplacement. Ce déplacement est sans doute le fait de l’évolution des menus en DHTML/JavaScript. La technologie utilisée aujourd’hui encourage davantage une navigation à plusieurs niveaux, présentée entre autres au sommet de la page.

Le lien A propos de nous est censé se trouvé dans le pied de la page. Celui-ci n’avait pas été étudié en 2001.

——————————————————-

Sources (en anglais):

L’étude récente
L’étude de 2001
Sur l’évolution du Web

How do the usability rules emerge ?

Some of you may be still wondering how those usability rules are defined, and on what basis. I already published a post on the famous eyetracking method (one of the favorites toys of Jakob Nielsen, the Web Usability Guru). Here is another one, based on the user’s mental models.

In 2001, Bernard conducted a survey to determine the expected location for a variety of web objects. The study split web users into novice and experienced groups. Among the evaluated web objects, I’ll talk about those three ones :

  • back to home link,
  • internal links,
  • about us link.

Based on his results, Bernard concluded that users do have a schema or mental model of where web objects should be located. When mental models are consistent with user expectations, it is expected that the users are likely to be more satisfied with the site and are able to locate information quickly and efficiently.

Technology changes, and user too ?

Today, a larger, more diverse group of users access the internet on a regular basis. Technology has made many advances in the last 4 years in such areas as XML, XHTML, CSS, Java, JavaBeans, ASP, SQL, and other developing technologies.

In theory, such advances in technology on the back-end can affect the prototypical layout of web objects on the front-end. We wondered whether users’ schemas change to keep up with the advances in technology. The purpose of this study was to determine if user expectations for locations of web objects have changed since 2001.

The results

Home Link. Bernard (2001) found the expected location of the home link to be the top-left of the web page. The data collected in 2005 indicates participants still have this expectation. Bernard’s study revealed a fairly high percentage of participants also expected the home link to be located in the footer area of the web page. The 2005 study revealed a similar trend.

Internal Links. Participants in Bernard’s (2001) study overwhelming expected the internal links to be located on the left side of the web page. The current study finds a similar expectation among participants. However, the 2005 data showed a tendency for users to also choose locations along the top of the web page for internal links. Bernard’s 2001 study did not have any users choose the top of the web page for internal link location.

The location of internal links has likely been affected by the increased use of DHTML/JavaScript menus. The technology that is more prevalent today is more conducive to multi-level navigation being displayed across the top of the web page.

About Us Link. The previous study by Bernard did not evaluate the location of the About Us link. In the 2005 study, users reported the About Us link to be in the footer area of the page.

——————————————————-

Sources

The recent study
The 2001 study
On the Web evolution


Commentaires

  1. Bonjour,

    Juste pour vous signaler ma petite étude perso (qui n’a pas pour ambition de rivaliser avec Jakob) un peu plus récente : http://www.biologeek.com/journal/index.php/ergonomie-d-un-blog-analyse-des-reponses

    Au plaisir de lire ce blog,

  2. maweye dit :

    Bonjour,

    je suis moi même rédacteur pour différents sites web.
    Si je peux me permettre une remarque « entre confrères » :

    écrire pour le web c’est apporter un contenu dont la lisibilité semble agréable au lecteur.

    La largeur de vos textes à l’écran va à l’encontre de ce principe pourtant fondamental (ce que je considère comme un défaut lié à la disposition des colonnes de votre blog).

    On « s’épuise » vite lorsque les textes sont à lire sur une telle largeur, et l’on n’ira pas jusqu’au bout du billet sauf si l’intérêt est particulièrement fort. Mais reviendra-t-on ?

    Souhaitant que vous preniez cette remarque comme une critique constructive…
    Bon courage !

  3. Bonjour Maweye,

    Je connais, pratique et enseigne cette règle essentielle de lisibilité. Je la serine même en permanence sur ce blog (c’est peut-être pour cela que vous vous « épuisez » à lire ce contenu : vous en maîtrisez déjà toute la substance ;-).

    Mais vous soulevez une question pertinente néanmoins. Qu’Anne B soulevait déjà il y a quelques semaines dans un commentaire. Et que j’ai évoqué aussi dans un billet précédent (Grandes résolutions …).

    Je dirai seulement sur le fait que, précisément, ceci est un blog et non un site Web. Le propos, les us et coutumes d’un blog ne sont pas les mêmes que pour un site Web, commercial ou institutionnel d’ailleurs.

    Par ailleurs, je ne suis pas programmeuse et ne peux donc pas, pour l’heure, modifier la mise en page de mon blog. Moi-même je travaille sur un i-MAc 24 pouces. C’est vous dire comme ma fenêtre est très grande.

  4. Madripoor dit :

    Synthèse intéressante. Je me pongerais dans l’études completes plus tard. Merci pour les liens.

    Comme je disais à des étudiants l’autres jours, quand vous rentrez dans un hypermarché, inconsciemment, vous vous attendez à trouver le brun/blanc à gauche en entrant, la boucherie/poissennerie au fond, les liquide à l’extrème droite et les caisses a l’avant du magasin. Et ce, quel que soit l’enseigne. Sur Internet pourquoi en serait-il autrement ? En 10 ans de e-commerces en France, les internautes on également pris des réflexes.

  5. Peut-on vraiment dire que l’eye-tracking soit la méthode favorite de Jakob Nielsen ? Je n’en suis pas si sûr. Les tests utilisateurs, certainement. Mais l’eye-tracking en particulier ?

    A part ça, merci pour ton article et, de manière plus large, pour ta super productivité éditoriale ces dernières semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus