Le contenu web en 3 nuances

Étiquettes : , ,

Il y a du contenu pour apprendre, du contenu pour sentir et du contenu pour faire. Retour sur les différentes nuances du contenu web…

Apprendre: l’utilité au bout de la plume

Créer du contenu utile et intéressant pour vos cibles: voilà un pari difficile à relever! Un seul mot d’ordre: la simplicité. Misez sur des contenus que vous utilisateurs pourront s’approprier facilement. Une infographie pour expliquer un concept par exemple, ou encore une vidéo, un tutoriel, un livre blanc résumant les points clés d’une étude…

Les 3 nuances de contenu constituent un cercle vertueux où les différents types de contenu se complètent et s’alimentent.

Pourquoi créer du contenu utile? Le contenu utile et pratique sollicite la sphère cognitive. L’utilisateur doit apprendre quelque chose à la lecture. En créant du contenu pertinent sur votre secteur, vous affirmez ainsi votre légitimité. Construisez des mythes, partagez votre savoir-faire ou votre point de vue sur un concept donné: bref, bâtissez votre notoriété à travers du contenu qui reflète votre expertise.

Sentir: quand contenu web rime avec émotions…

Pour engager vos cibles, vous devez solliciter la sphère émotionnelle. Les faire rire ou même sourire, leur proposer sondages et quizz divertissants, les inspirer à travers des témoignages.

N’oubliez jamais que vos utilisateurs cherchent à s’identifier. Alors pourquoi ne pas leur donner simplement ce qu’ils veulent? Le contenu porteur d’émotion est souvent le plus facilement partageable. On diffuse la dernière vidéo qui nous a fait sourire, le dernier post qui nous a ému… Solliciter l’émotion, c’est à la fois divertir et sensibiliser mais aussi rassurer et inspirer par l’exemple.

Faire: et si on passait à l’action?

Vient le moment où les mots ne suffisent plus : il faut montrer plutôt que démontrer. En chiffres ou grâce à un simulateur, un test gratuit… Quoi de plus parlant que de proposer à vos utilisateurs de tester par eux-mêmes les services ou les produits que vous décrivez avec tant de brio?

Place à l’action donc. Mais une action accompagnée et guidée: par un mode d’emploi qui explique les fonctionnalités de vos produits, un guide ou un tutoriel en quelques étapes… On en revient donc au contenu pour apprendre. Un cercle vertueux en somme, où les différents types de contenu se complètent et s’alimentent.

Vous souhaitez exercer votre plume aux différents contenus web? Découvrez nos formations écrire pour le web.

Et vous, quels types de contenu utilisez-vous dans votre dispositif éditorial? 

Source: 50 shades of content.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus