Portrait-robot: le curateur

Étiquettes : , ,

Le curateur est un passionné qui mérite de se voir tirer le portrait. Il peut être très utile pour vous d’en devenir un, ou de savoir repérer les bons.

Une définition simple pour commencer? La curation c’est collectionner, agencer et partager des contenus jugés intéressants autour d’une thématique donnée.

Que fait le curateur?

  1. Il réunit des contenus autour de la thématique qu’il s’est choisie (ou qu’on lui a imposée pour ceux dont c’est le métier).
  2. Il définit ses domaines de recherche.
  3. Il trouve des sources.
  4. Il automatise ses alertes.
  5. Il agrège, filtre, sélectionne.
  6. Il vérifie, édite, contextualise.
  7. Il publie et partage.

Les deux derniers points sont ceux qui font toute la différence entre lui et le veilleur, qui garde tout pour lui.

Inspiré de l’anglais curator, le curateur en art assure la sauvegarde et la transmission d’un héritage culturel. La figure la plus représentative en est le conservateur de musée.

Pourquoi le fait-il?

Alors, que lui apporte de partager en ligne sa sélection? Et surtout, qu’est-ce que cela apporte aux autres?

  • Il tire sa notoriété du contenu créé par d’autres.
  • Il participe à la démultiplication des contenus sur la toile.
  • Il donne du sens aux informations.
  • Il fait gagner du temps à d’autres.
  • Il fait découvrir de nouvelle sources.

Et par dessus tout, quels sont ses réseaux?

Des plus anciens aux plus tendance, voici les canaux utilisés par notre suspect:

  • email (eh oui)
  • réseaux sociaux
  • sites de social bookmarking
  • sites web
  • blogs et microblogs

Et c’est là que c’est utile: ce sont autant d’opérations fastidieuses que vous, en tant que veilleur, n’avez pas à faire si vous repérez les pointures dans votre domaine: suivez-les sur Twitter, Scoop.it, G+, Paperly, Pinterest pour les images, et cetera.

Bref, votre veille passe par les curateurs. Pas vrai?

Crédits: gratisography.com


Commentaires

  1. kristobel dit :

    La curation de contenu est outil de veille et d’information. On ne peut pas prétendre qu’un curateur sert pour autant à quelque chose. Sans réelle valeur ajoutée, le curateur n’est pas un documentaliste ou un veilleur, il n’a pas de connaissance technique particulière dans le Web et ne produit pas de contenu. Le curateur n’a donc pas de valeur ajoutée et ce n’est ni un rôle, ni un métier.

    1. Bonjour,

      Merci pour votre commentaire! Effectivement, de la même manière que Google est l’endroit où vous cherchez des choses, le curateur vous montre les choses qu’il a trouvés.
      Bonne lecture sur notre blog,
      Houdayfa.

  2. franck dit :

    les différences entre le curateur et le veilleur ne s’arrétent pas qu’aux deux différences citées. Un veilleur à tout à fait le droit et la possibilité de partger et diffuser sa veille.
    La vrai définition de la curation de contenu est » un acte volontaire qui désigne le fait de sélectionner, enrichir et redistribuer une information dans un espace médiatique différent de sa source d’origine ».

    1. Bonjour Franck,

      Effectivement, le veilleur a tout fait le droit de partager sa veille. C’est plus ou moins là où s’arrête sa fonction, tandis que le curateur agit en fonction de sa veille. Un peu à la manière de scoop.it

      Merci pour votre réaction,
      Houdayfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus