Étiquettes : , ,

Pour convaincre, rien de tel que d’être crédible et fiable. Voici quelques conseils pour vous aider à créer des contenus Web qui susciteront confiance et expertise auprès de vos audiences. En fin d’article, je vous propose également une check-list pour vérifier le pouvoir de conviction de vos pages Web.

Communiquez naturellement

La voix de l’écrit Web se situe entre l’oral et l’écrit. Communiquez naturellement avec vos audiences:

  • utilisez un sujet à la première personne (“Nous avons été créés aux débuts du Web”),
  • osez l’impératif (“Remplissez le formulaire, Contactez-nous”, …),
  • concluez vos pages et proposez des informations complémentaires – exactement comme vous le feriez dans la vie réelle.

Qui dit naturel, dit aussi authentique: évitez le glamour, le tapage publicitaire et l’hypocrisie de l’excellence. Cherchez le bon champ lexical, la tonalité adéquate, et le style qui se rapprochent le plus de vos publics.

Ensuite, établissez une charte éditoriale, qui verrouille ces éléments, histoire d’assurer la cohérence entre les pages, entre les messages.

Établissez la confiance

La confiance est l’un des principaux facteurs de persuasion sur le Web. Elle suppose objectivité, fiabilité et bonne intention. Pour établir cette confiance, donnez à vos publics:

les preuves de votre expertise – Vous êtes membre d’une charte, vous avez obtenu une certification ? Mentionnez-le, par exemple, sous la forme d’un logo au bas de chaque page, ou dans votre rubrique A propos. N’hésitez pas à chercher les recommandations auprès de vos distributeurs, clients, etc. Aujourd’hui, sur le Web, la recommandation est un contenu à forte valeur.

l’accès à vos règlements et conditions d’utilisation – permettre l’accès à ces informations ne veut pas dire que vos utilisateurs vont lire et argumenter vos règles. Mais si vous avez des conditions d’utilisation précises, ils veulent le savoir. Et le vérifier. Tout simplement.

des informations de contact complètes et à jour – une adresse postale, une adresse électronique, un numéro de téléphone, les noms des interlocuteurs dédiés aux visiteurs. Les tests montrent qu’une relative proportion des utilisateurs apprécient aussi les photos d’identité dans les pages Contact et A propos de nous.

Adressez-vous à vos audiences dans leur langage

Vous n’aurez aucun pouvoir de persuasion si vous ne parlez pas le langage de vos utilisateurs. Avant de concevoir vos contenus, vous devez définir les besoins de vos utilisateurs ainsi que leurs comportements, leurs centres d’intérêt, leurs référents.

Lorsque vous avez cerné le langage que vos utilisateurs comprennent et veulent entendre, dressez une charte lexicale à partir du vocabulaire utilisé par vos utilisateurs (et des mots-clés utiles à votre référencement, qui sont souvent les mêmes que ceux qu’utilisent vos publics).

Comment savoir comment parlent vos utilisateurs? Demandez à la réception, aux services Vente et Après-Vente, aux guichetiers, … ; contactez vos utilisateurs et laissez-les parler ; faites des études comparatives ; fouillez sur Google AdWords ; …

Sollicitez les deux hémisphères de vos audiences

Notre cerveau se compose de deux hémisphères : un hémisphère gauche, pour les activités analytiques et rationnelles; et un hémisphère droit, siège de la perception globale et intuitive. C’est l’association des deux pôles qui détermine, par exemple, l’attractivité d’une offre.

Je m’explique: une offre est attrayante si elle est utile, rapidement disponible et que son prix est équitable. Ce sont là des critères rationnels. Mais d’autres critères peuvent intervenir dans la décision d’achat/d’inscription – d’action en général -, qui sont, eux, de nature émotionnelle: la sécurité ou le prestige de la marque, notamment.

Retenez ces mots lorsque vous écrivez vos contenus : utilité, équité, sécurité, prestige… Et n’hésitez pas à identifier les autres critères qui influeront sur les deux hémisphères de vos publics.

L’image, le son, la vidéo sont aussi des contenus

Rien de tel qu’une photo, voire une vidéo, pour dynamiser un article ou accompagner une fiche produit. Avec l’essor des micro-ordinateurs et des téléphones portables avec connexion Internet, l’image, le son, la vidéo deviennent des contenus à forte valeur ajoutée. Cependant veillez à ceci lorsque vous utilisez ces types de contenus:

  1. Assurez-vous que ces contenus aient une réelle valeur ajoutée
  2. Maintenez la cohérence entre la tonalité de l’écrit et la tonalité des contenus visuels ou auditifs.

Check-list

Voici une petite liste de contrôle, pour vous aider à évaluer le pouvoir de conviction de vos pages Web:

  1. Le titre est pertinent et accrocheur. Le chapeau résume et accroche
  2. Le texte est habilement clôturé
  3. La mise en pages facilite la lecture
  4. Le texte est cohérent (répétition, progression, articulation, non-contradiction)
  5. Les arguments sont pertinents, précis et rédigés dans un style communicatif
  6. Les arguments sont à la fois rationnels (utilité, équité, disponibilité) et émotionnels (sécurité, prestige)
  7. Chaque paragraphe comporte un élément susceptible de séduire le lecteur
  8. Le propos est suffisamment illustré
  9. Le propos est fondé sur des faits, des données fiables. Il est rédigé avec compétence.
  10. Il y a moins de 2 erreurs d’orthographe lexicale et grammaticale

Connaissez-vous d’autres instruments de mesure pour établir le pouvoir de conviction ou la crédibilité des contenus Web ?

Aller plus loin


Commentaires

  1. Erc DAWH dit :

    Merci pour ce merveilleux travail d’information.

    Je suis tout à fait d’accord. Rédiger nécessite un talent qui s’acquière par l’apprentissage et la pratique régulière. Il y a des règles qu’il faut connaitre et appliquer pour réussir à accrocher le lecteur pour qu’il lise votre texte jusqu’au bout.

    Si votre public cible trouve son INTÉRÊT dans ce qu’il lit, il vous suivra jusqu’au bout, et il en redemandera. Mais pouvoir présenter son texte de manière à ACCROCHER, A CONVAINCRE ET A POUSSER A L’ACTION, c’est du Copywriting et cela s’apprend. Et il faut surtout s’inspirer des succès passés.

    J’aborde sur mon site le sujet de manière plus détaillée. Ecrire pour convaincre et pousser à l’action est tout un art et toute une science. LA MÉTHODE proposé sur mon site web est très détaillée, illustrée et surtout a fait et continue de faire ses preuves depuis des dizaines d’années. Elle fait gagner à des centaines de personnes l’argent pour les uns, la reconnaissance pour certains, la célébrité pour d’autres, etc.

    J’espère pouvoir vous retrouver très vite pour vous fournir de plus amples informations sur une Méthode qui vous permettre de devenir littéralement PUISSANT, car vous aurez en main le pouvoir des mots, le pouvoir de faire agir les gens comme vous le souhaitez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus