Étiquettes : , ,

Ecrire pour le Web, cela veut dire écrire pour un autre support que le papier. Comment assurer la lisibilité de vos textes à l’écran? Quelques conseils…

L’écran digital, ce n’est pas la page imprimée. L’imprimé fonctionne par réflexion de la lumière, l’écran est lui-même source de lumière. Et c’est cette source réfléchissante, notamment, qui altère le confort de lecture. Ci-dessous, j’énumère cinq réflexes à avoir pour bien structurer vos textes Web en tenant compte des contraintes ergonomiques de la publication sur écran digital.

  1. Faites un plan. Prenez une feuille de papier, une page de traitement de texte, et notez les éléments fondamentaux qui articuleront votre message : à qui vous adressez-vous ? et quels sont les concepts que vous voulez traiter ? À ce stade, ne vous préoccupez pas de la formulation et de l’organisation du texte. L’objectif est d’arriver à obtenir les idées principales qui jalonneront votre contribution. Regroupez les idées par type et attribuez-leur un thème, un mot-clé, de manière à pouvoir, dans un second temps, hiérarchiser votre propos.
  2. Hiérarchisez vos messages clés. Rangez ces thèmes/mots-clés par ordre d’importance (du plus général au plus accessoire). Rédigez un titre pour chacun de ces thèmes, et intégrez-y le mot-clé correspondant. Vos titres doivent être attrayants. Ce sont vos messages-clés. Répétez les mots-clés dans votre intertitres, paragraphes, etc. Cette répétition est importante pour faciliter la compréhension du texte lu à l’écran (le cerveau sollicite la mémoire à court terme).
  3. Développez votre propos. Sous chaque titre, développez les idées sous-jacentes au message clé correspondant. Suivez l’ordre logique des idées telles qu’elles ont été formulées dans vos titres. Faites des paragraphes courts. Traitez une idée par paragraphe. Faites des phrases courtes, explicites et sensées.
  4. Habillez votre texte. Mettez en évidence les mots importants – utilisez la grasse, par exemple (mais jamais le souligné, qui est réservé à l’hypertexte). Utilisez des listes à puces pour les énumérations. Equilibrez les volumes de contenu et la densité des hyperliens dans vos paragraphes. Supprimez les mots inutiles et les redondances. Utilisez des mots clairs et précis, simples, courts. Misez sur le pouvoir des verbes d’action : donnez du muscle à vos contributions. Enfin, vérifiez la grammaire et l’orthographe. Fournissez des liens vers des documents, d’autres articles, d’autres sites ou pages Internet. Explicitez bien l’utilité et la nature du lien (aux « Cliquez ici pour en savoir plus », vous préférerez « Consultez l’historique du projet (pdf, 20 pages) ».
  5. Intégrez la dimension hypermédia. Pensez à ce que vous donnez à vos lecteurs : leur avez-vous donné ce que vous promettiez en premier titre ? Ont-ils toutes les cartes en main pour aller plus loin ? Les encouragez-vous à réagir et commenter votre contribution ? Peuvent-ils vous contacter en direct ? Savent-ils où trouver les références que vous évoquez ? Que savent-ils de plus désormais ? Quelle expérience éditoriale leur avez-vous donné?

Commentaires

  1. Cédric dit :

    Merci pour cet article. Il y a juste un point que je ne partage pas c’est l’ajout de mots en gras dans le contenu.

    Je trouve que cela perturbe l’oeil lorsque l’internaute parcourt la page.

    Les titres de paragraphe ressortent également moins bien dans une page qui a des mots en gras.

    Aucun grand site de presse n’utilise le gras dans le contenu. En effet sur ces sites éditoriaux, mis à part les liens la seule chose qui ressort sont les titres de paragraphes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus