Emailing: les filtres anti-spam de plus en plus exigeants

Étiquettes : ,

Pour se protéger des messages indésirables, les filtres anti-spam sont de plus en plus exigeants concernant la qualité des e-mails marketing. 

Paraître aux yeux de ses abonnés comme un spam est la crainte de toutes les entreprises qui font de l’emailing. Être identifié comme un spam peut avoir de lourdes conséquences sur la délivrabilité des e-mails.

Le taux de délivrabilité moyen doit être entre 80 et 90%. 

Retrouvez une liste non exhaustive de critères pris en compte par les filtres anti-spam et par les fournisseurs d’accès à la messagerie.

– Les services de messagerie jugent de plus en plus la fiabilité de l’expéditeur en fonction de la réaction du destinataire à l’ouverture de l’e-mail. Si les services de messagerie constatent que beaucoup de ses membres n’ouvrent pas l’e-mail de tel expéditeur, ils pourront décider de ne plus délivrer les e-mails des prochaines campagnes. D’où l’importance de relancer les inactifs, ceux qui n’ont pas ouvert l’e-mail.

– La qualité du message est vérifiée avant en amont par les filtres anti-spam des services de messagerie afin d’éviter du contenu pornographique ou encore pédophile.

– La réputation technique des serveurs d’envoi, par conséquent des routeurs est très importante pour la délivrabilité des e-mails. Un score leur est décerné par les filtres anti-spam. La réputation de l’expéditeur  est également vérifiée.

–  L’objet de l’e-mail est vérifié afin de bloquer les e-mails contenant des spam-words préalablement établis par les filtres anti-spam et les  services de messagerie.  Chaque filtre anti-spam a sa propre liste de spam-words à bannir.

– La proportion texte et image est également prise en compte. Les images sont très utilisées par les spammeurs. Le bon équilibre est du 50% texte et 50% images. La plupart des boites à messagerie (Hotmail, Yahoo, Outlook, etc.) bloquent l’affichage des images automatiquement, excepté Gmail.

– Les services de messagerie analysent également les pièces jointes, car ils peuvent contenir des virus.

– Ils prêtent attention au nombre de fois que les abonnées renvoient les e-mails de la même entreprise dans les courriers indésirables. Si le nombre de plaintes (feedback loop) est beaucoup trop important, les services de messagerie peuvent décider de bloquer tous les envois de cette entreprise. Elle sera alors blacklistée. Le routeur sera mis au courant de ces résultats, il pourra alors en informer son client. Si une entreprise se fait bloquer par un fournisseur de messagerie, il faudra revoir toute sa stratégie de A à Z, se refaire une « virginité ».

– Le nombre de NPAI (n’habite pas à l’adresse électronique indiquée) appelé aussi (Hard bounce) est aussi pris en compte.  Le nombre de messages qui n’aboutit pas dans la boite mail du destinataire doit être inférieur à 10 %.

– Et pour finir, l’envoi d’emailing doit respecter un nombre de messages maximum à la minute. Si tous les e-mails sont envoyés à la même seconde, les filtres anti-spam et les services de messagerie identifieront l’expéditeur comme un spammeur. Un bon routeur envoie les e-mails de son client avec quelques secondes d’intervalle.

Et vous? Avez-vous d’autres conseils à partager pour augmenter le taux de délivrabilité? 


Commentaires

  1. Bonjour,

    Article très intéressant. Vous insistez bien sur l’aspect destinataire et il est vrai que cela est de plus en plus important.

    Par contre, vous parlez très peu technique, je pense notamment aux systèmes d’authentification comme SPF, DKIM et DMARC. Voici un article un peu plus technique sur le sujet: http://www.altospam.com/actualite/2008/10/eviter-detre-considere-comme-spammeur/ , il y a des complémentarités et des similitudes…

    Bonne journée,
    Cordialement,
    Stephane – ALTOSPAM

    1. Bonjour Stéphane,

      je n’ai pas voulu aller trop loin dans l’aspect technique du routage.
      je vous remercie pour le complément d’information.

  2. Avatar Hoffmann dit :

    Bonjour,

    Votre texte me sidère, vous me direz que c’est parce que je n’y connais rien aux mails marketing ce qui est vrai. Je suis professeur d’arts plastiques à la retraite et aime agrémenter d’images de mon cru les messages à mes amis. Or depuis un mois ou deux le serveur de Laposte refuse de les délivrer. Ce qui m’irrite au plus haut point.
    Si j’ai bien compris votre texte je me fais assimiler à un spammeur lorsque j’envoie par ex. des voeux d’anniversaire à un ami où bien sûr l’image fait plus de 50% du contenu.
    Ne peut- rien faire en tant que particulier pour se dégager d’une persécution aussi arbitraire?

    Je vous remercie d’avance pour m’informer
    EH

  3. Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.

    Keepp оn writing, gгeat job!

  4. Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.

    Você é uma mulher surpreendente, amiga! Cada dia trazendo mais
    conteúdos maravilhosos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus