Étiquettes : ,

Comment choisir son routeur? Comment gérer la nouvelle interface de Gmail? Quelles sont les erreurs les plus courantes dans la conception d’un emailing ? Jacqueline Mahieux y répond.

J’ai eu le plaisir d’interviewer Jacqueline Mahieux, Managing partner chez Flexmail. Elle est l’une des fondatrices de la plateforme d’e-mail marketing, FlexmailCette plateforme vous permet de créer en quelques clics des e-mails marketing.

1. Quelle est la situation actuelle du marché de l’emailing en Belgique?

L’utilisation de l’e-mail marketing en Europe et particulièrement en Belgique est à ses débuts. La personnalisation des messages retient l’attention des annonceurs mais, il semble que l’enrichissement des bases de données ne soit pas toujours à l’ordre du jour. Or, celui-ci permet non seulement de bien cibler le groupe-cible mais également d’envoyer la bonne information au lecteur. La tendance pour 2014 est l’enrichissement de bases de données pour une meilleure conversion. Le mass mailing disparaît petit à petit.

La tendance pour 2014 est l’enrichissement de bases de données pour une meilleure conversion. Le mass mailing disparaît petit à petit.

2. Comment choisir son routeur (les logiciels à installer, les solutions associées à un CMS, les web applications, le mode SaaS)?

Flexmail est une solution SAAS. Elle est en ligne donc il n’y pas de logiciel à installer, pas de update à faire. Les solutions à installer sur le PC ont des inconvénients tels les mises à jour, mais aussi l’envoi. Avec une plateforme en ligne, on utilise des serveurs  SMTP qui sont professionnels. Ils sont faits pour ça. Les données sauvegardées sur les serveurs de Flexmail sont sécurisées et cryptées. Pour nos clients situés au Luxembourg, les données peuvent être sauvegardées sur un serveur certifié. Nous le faisons à la demande du client, mais c’est assez rare.

Lors du choix d’une plateforme, il est important tout d’abord de définir sa stratégie. Sur base de celle-ci le choix peut  se porter sur différentes fonctionnalités. Les plus importantes sont :

  • Email authentication (permet une meilleure délivrabilité)
  • Création du mail conviviale (optimisation des codes Html pour toutes les messageries). Si la plateforme n’offre qu’un éditeur HTML pour la création du mail, il est important de pouvoir tester le message
  • Gestion des bounces (retours) et désinscription automatiques
  • Possibilité de segmentation, personnalisation
  • Possibilité d’intégrer dans d’autres plateformes comme par exemple CRM ou CMS
  • Rapports détaillés des campagnes

3. Comment gérez-vous la nouvelle interface de Gmail avec la rubrique « Principale », « Réseaux sociaux », « Promotions »?

Gmail a opéré ces derniers mois des changements importants. Ceux-ci influencent désormais fortement la manière dont les utilisateurs interagissent avec leurs emails entrants. Gmail étant l’une des plateforme la plus utilisée sur le marché mondial (+ 425 millions d’utilisateurs en 2012), ses évolutions entraînent immanquablement des changements pour les professionnels de l’email marketing. Gmail a créé des onglets sous lesquels la type de mail est automatiquement transféré. Il y a trois onglets : Principale, Réseaux sociaux et Promotions.

Les marketeurs craignent que les lecteurs lisent moins les messages. Ils doivent alors porter une attention toute particulière à leurs messages comme par exemple l’objet du mail, l’adresse de l’expéditeur (celle-ci devrait identifier clairement la marque),… On n’a pas encore de plaintes de clients. On  en parle beaucoup, mais on n’a reçu aucun de feedback jusqu’à aujourd’hui.  On n’a pas encore de chiffres, études sur les conséquences de la nouvelle interface. C’est trop tôt !

4. Pouvez-vous m’expliquer le parcours de l’e-mail?

D’abord, l’e-mail est créé sur la plateforme d’emailing. Ensuite, il est envoyé par un ou plusieurs serveurs SMTP. Arrivés à destination, le mail peut être confronté à un firewall ainsi que les anti-spam installés sur l’ordinateur même, comme Barracuda. Il doit passer par plusieurs anti-spam des services de messagerie pour évaluer l’authentification technique du routeur et de l’annonceur qui envoie l’e-mail.  Il arrive sur le serveur du contact. À partir de là, il va être renvoyé sur la boite e-mail de l’abonné.

Pour optimiser le taux de délivrabilité, il est conseillé d’utiliser l’e-mail authentication. Il existe 3 méthodes : dkim, spf et sender id. Celles-ci permettent au lecteur d’identifier le correspondant et la plateforme qui envoie le message. Chaque service de messagerie a son propre filtre anti-spam. Et chaque ordinateur a des firewalls pour se protéger.  Le tout, c’est d’arriver dans la boite à message. Il est donc important de respecter les règles permettant à votre message d’arriver correctement dans la boite email.

5.  Un bon routeur doit-il envoyer les e-mails de son client avec quelques secondes d’espace ?

L’envoies des e-mails sont divisés sur plusieurs serveurs.  Si tu  envoies sur le même serveur, tu peux arriver dans les boites spam. Les e-mails sont routés dans un même temps. Cela va très vite. On envoie par heure 600 000 e-mails. Nous utilisons plusieurs serveurs pour l’envoi des messages. La capacité peut être augmentée sans problème. Si on constate qu’il y aura trop d’e-mails envoyés dans la minute, on rajoute un serveur.

6.  Quelles sont les erreurs les plus courantes de vos clients au moment d’entreprendre une campagne marketing par e-mail?

Les objets des e-mails sont souvent trop longs, avec trop de signes de ponctuation. Des e-mails peuvent comporter trop d’images, ou trop de texte. Un manque d’équilibre entre le texte et l’image. L’absence de call to action n’est pas exceptionnelle chez certaines entreprises.  Mettre un lien dans un texte qui renvoie vers une landing page est indispensable. Nos outils statistiques permettent de savoir visuellement quel call to action a été cliqué. C’est très précis. On peut savoir combien d’internautes ont une adresse Hotmail et combien d’entre eux ont ouvert l’e-mail que nous leur avons envoyé. On peut également connaitre le nom et prénom de la personne qui s’est désinscrite. Notez que le rajout d’appels à l’action permet de raccourcir son e-mail. Si votre e-mail est trop long, à un moment donné, le service de messagerie peut rogner une partie de votre e-mail.

Vous voulez en savoir plus sur les services de Flexmail ? www. flexmail.be

Vous voulez en lire plus?  Rendez-vous sur le blog www.flexmail.be/blog/fr

Interviewée: Jacqueline Mahieux  – [email protected]

Et oui l’article est long (45 minutes d’interview), mais quand on a du contenu de qualité, la longueur n’est plus que détail. 🙂


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus