Pour faire du clic, il faut de l'effet

Étiquettes : , ,

Comment écrire un contenu pour faire du clic? Le but et le bon plan, deux éléments pour augmenter le potentiel de conversion de vos contenus Web.

Pour faire du clic, il faut de l’effet

Quel est le but de cet article? Son message clé? Vous convaincre qu’un contenu sans effet n’a pas de valeur.

Avant d’écrire le premier mot, avant de structurer votre propos ou de choisir votre angle de traitement, posez-vous toujours cette question: qu’est-ce que je veux que le lecteur-utilisateur fasse après lecture de mon texte? Quel usage doit-elle faire de mon article? Quelle trace dois-je laisser dans sa mémoire? Quel effet mon écriture doit-elle avoir? Quelle action faut-il encourager au bout de son clic de souris ?

Quel est l’objectif de votre contenu?

Quelle promesse voulez-vous faire passer?

Le propre de l’écriture web est l’hypertexte qui garantit une interactivité, une appropriation du discours par le lecteur ciblé. Or, pour qu’il y ait action, il faut une incitation. Et celle-ci dépend de l’objectif que vous devez atteindre à travers votre produit de communication.

  • Posez-vous un objectif spécifique: faire du clic, c’est encourager l’internaute à interagir avec votre contenu. Quelle action va-t-il devoir faire sur la page? Une demande de devis pour une assurance auto, un téléchargement? La construction de sa vision au travers des témoignages clients sur la promotion dont ils ont bénéficié, …
  • Misez sur une écriture à effet. En gardant à l’esprit votre objectif, vous ajoutez une dimension marketing à votre éditorial et influencez les attitudes de votre cible.
  • Formulez clairement la tâche que doit réaliser l’internaute sur votre page, et n’hésitez pas, pour vous aider, à projeter le trajet de lecture et les attentes plus globales de l’internaute sur la page.
  • Traduisez cette action par une phrase courte avec un verbe d’action qui renvoie clairement au résultat escompté. Pour faire du clic, il faut littéralement inciter au clic. Donner un ordre, une injonction. C’est le fameux call to action.
Si vous aviez une seule chose à dire pour vanter le produit dont vous écrivez la fiche, ou qualifier l’événement auquel votre client attend minimum 150 personnes, ce serait quoi ?Il est là votre message-clé, c’est cela votre promesse. Cette proposition de valeur va aussi contribuer à faire du clic.

  • Le principe de la promesse consiste à attiser la curiosité du lecteur, et soutenir son attention jusqu’au dévoilement complet de l’offre.
  • La promesse agit comme un micro-contenu d’appel: un 4e de couverture, la B.A. d’un film, le single d’un nouvel album… C’est l’essence, le suc de votre propos.
  • Votre message-clé prendra volontiers la forme d’un teaser, et se composera par exemple d’une question qui interpelle mieux le lecteur.
  • La proposition de valeur c’est l’avantage que vous retiendriez si vous ne deviez en retenir qu’un (sous-entendu : ce produit répond exactement à tel besoin, choisissez-le!).

 

Conduire l’internaute tout droit vers une action, à laquelle est associée un objectif unique. Voilà la qualité d’un écrit Web conçu pour faire du clic. Qu’en pensez-vous?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus