Étiquettes : , , ,

Vous cherchez une formation Écrire pour le Web? Attention, l’écriture Web a bien changé depuis quelques années. Par exemple, l’usage des gabarits de pages Web s’est répandu dans la conception des sites Web. Un souci de cohérence qui se retrouve aussi dans l’éditorial. Un bon expert en contenus vous apprend donc aussi à créer des modèles de contenu.

Les gabarits de page (également appelés templates) sont de plus en plus utilisés dans la conception de sites Web. Car ils offrent une représentation des principales pages du site.

Former à écrire pour le Web, aujourd’hui, c’est aussi apprendre les rédacteurs à modéliser leurs contenus. Quand vous choisissez une formation Écrire pour le Web, assurez-vous donc qu’elle a adapté son programme à l’évolution des contenus Web, des techniques et des pratiques de la publication en ligne.

Les gabarits de page (également appelés templates) sont de plus en plus utilisés dans la conception de sites Web. Car ils offrent une représentation des principales pages du site: la page d’accueil, les pages de rubriques, une page liste (une liste de résultats de recherche, p.ex.), une page d’article, etc.

Écrire pour le Web = modéliser ses contenus

Les modèles de contenu utilisés pour la production éditoriale se déclinent sur ces gabarits de page. Mais on se concentre surtout sur les principaux types de pages d’article: page produit, page corporate, page Actualité, … C’est-à-dire les pages qui suscitent le plus d’attentes des visiteurs. Et celles qui doivent générer le plus de ventes.

Former les rédacteurs à convertir

Dans les formations Écrire pour le Web, il est donc devenu fondamental d’enseigner non seulement l’écriture en ligne, mais aussi les leviers éditoriaux de la conversion. Comment transformer l’internaute en lecteur, en client, en fidèle utilisateur? D’où l’utilité d’utiliser des modèles de contenu, qui permettent de formaliser les aspects suivants:

  • les zones et contenus qui servent à renforcer l’identité de l’annonceur
  • les contenus qui rassurent l’utilisateur
  • les zones dédiées aux contenus sur mesure
  • les aides à la navigation, qu’elles soient rédactionnelles, iconographiques ou autres
  • les zones de contenu favorables au référencement naturel
  • la hiérarchie des informations, leur volume, leur équilibre, leur tonalité
  • les blocs de contenu qui doivent, respectivement, répondre aux étapes du processus AIDA.
  • les types et zones de contenu susceptibles d’entraîner une action.

Bref, les modèles de contenu permettent au rédacteur de se concentrer sur la qualité éditoriale: la correction, la pertinence, l’utilité, sans plus trop devoir se questionner sur les dimensions spatiales ou formelles du contenu. Et s’il respecte ces modèles, il est sûr d’être bien référencé sur Google. Autre volet devenu capital dans toute formation à la rédaction Web.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus