Knowledge Graph: Google au service des cerveaux de demain

Avec le Knowledge Graph, Google change son fusil d’épaule et tend à devenir un moteur de connaissance plus qu’un moteur de recherche.

Sans avoir à cliquer sur le moindre lien, l’utilisateur accède aux informations qu’il recherche ainsi qu’à des informations liées.

 « La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses »

Le référencement ne se limite plus à une simple sélection de mots clés. On vous avait déjà parlé de la manière dont la reconnaissance vocale peut modifier votre stratégie de référencement. Le Knowledge Graph semble surfer sur la même philosophie.

En deux mots, le Knowledge Graph est la technologie de Google qui permet de compiler des informations provenant de plusieurs sites sur un même sujet. Il analyse les recherches effectuées sur un sujet pour identifier celles qui ont abouti sur une information pertinente. Google les met à la disposition de l’utilisateur sous la forme d’un panneau d’information présent dans le SERP.

Adapter sa stratégie de contenu au Knowledge Graph

Sans avoir à cliquer sur le moindre lien, l’utilisateur accède aux informations qu’il recherche ainsi qu’à des informations liées. Par exemple, si je fais une recherche sur mon acteur préféré, le Graph me propose un aperçu de sa page Wikipédia, sa date de naissance, le nom de son épouse ainsi que les pages des autres acteurs qui lui sont associés, sa filmographie, etc. Les informations utiles sont là et l’utilisateur n’a pas cliqué sur votre site alors que vous avez passé des heures à le référencer sur ce sujet.

Knowledge Graph

Avec ce type de technologies, votre référencement se concentre davantage sur le sens des mots que sur les mots en eux-mêmes. Pour optimiser sa visibilité via le Knowledge Graph, mieux veut savoir sur quoi il se base.

  • La recherche sémantique: c’est le sens qui prime, ce qui laisse deviner le nombre de possibilités On Page et Off Page (contenu de qualité, maillage interne cohérent, data sémantique)
  • L’expérience utilisateur: On vous le disait le Knowledge Graph identifie la pertinence des informations en se basant sur le comportement des internautes.
  • Garder l’internaute: Le Knowledge Graph a pour objectif des cataloguer une multitude de sujets. Ce qui permet à Google d’être davantage un support de contenus qu’un agrégateur. Il fait voyager l’internaute de recherche en recherche. Avec les liens proposés dans le panneau, il permet d’accéder à d’autres SERP avec d’autres résultats.

En matière de référencement, le Knowledge Graph ouvre un autre champ des possibles et de multiples pistes à explorer (Optimisation d’images, Optimisation de google plus). Optimisez votre propre Knowledge Graph, vous offre une nouvelle visibilité dans le SERP. Pour cela, votre contenu doit être des plus complets, qualitatif et se décliner sur divers supports. Beaucoup de professionnels du secteur en débattent restez à l’écoute et prenez la balle au bond.

Et vous quels sont vos pistes de référencement dans le Knowledge Graph?


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus