Open Graph 2.0-We Are the Words

Étiquettes : , ,

Qu’est-ce que l’application Open Graph 2.0 sur Facebook? A qui profite-t-elle? Découvrons-en les caractéristiques et les dernières nouveautés.

Pour rappel, l’Open Graph est une application Facebook qui réunit l’ensemble de vos données sur le réseau social. Ces informations sont appelées objets.

Il s’agit non seulement de vos amis, mais aussi des contenus que vous aimez ou partagez avec eux. Vidéos, articles de presse, images, musique sont de véritables mines d’informations pour les annonceurs et autres sites marchands.

L’Open Graph fait de chaque site internet, produits, page, contenu, vidéo,… le maillon d’une chaîne sociale.

Comment ça marche?

Facebook a déterminé un langage ou protocole, l’Open Graph qui permet d’intégrer votre site Web dans le social graph. N’importe quel éditeur de site peut y référencer sa page Web. Le site internet devient alors un objet du social graph, à l’instar d’une page fan.

L’Open Graph fonctionne via les boutons Facebook Connect, Commenter, Partager, J’aime, etc.  Grâce à cette application, chaque site Web peut récolter des informations pertinentes sur son audience.

L’intérêt alors pour les sites tiers est de qualifier leur public: qu’aime-t-il? que consomme-t-il? quel est son âge moyen? plutôt féminin ou masculin? Jeune ou moins jeune? Vous l’aurez compris, les possibilités sont multiples voire infinies.

In fine

Les agences, les marques, les sites marchands ont l’objectif  d’offrir à chaque utilisateur un contenu, un produit et un service qui lui seraient entièrement personnalisés.

Les agences, les marques, les sites marchands ont l’objectif d’offrir à chaque utilisateur un contenu, un produit et un service qui lui seraient entièrement personnalisés. Outre ces suggestions personnalisées, Open Graph propose à l’utilisateur Facebook les contenus que ses amis partagent ou aiment.

Intérêts pour les marques et Facebook

Pour Facebook:

  • Réunir l’information autour d’un seul et même réseau
  • Etre présent sur tout type de sites internet
  • Substituer l’inscription à un site web par une identification Facebook
  • Créer de l’information exploitable et donc générer du capital.

Pour les marques:

  • Développer leur visibilité sur Facebook
  • Exploiter la liste des internautes qui ont «aimé» un contenu
  • Animer une communauté et fédérer
  • Mettre en place des espaces de discussion
  • Segmenter les contenus proposés aux internautes en fonction de leurs goûts.

Trois nouveautés

  • Les activités des utilisateurs Facebook se publient directement sur la page de leur profil. Par exemple, Spotify diffuse automatiquement les morceaux écoutés sur le profil Facebook de l’internaute.
  • J’ai lu, j’ai acheté, j’ai écouté sont de nouvelles fonctions que les utilisateurs Facebook peuvent utiliser pour un contenu.
  • Toutes les activités des internautes sur les sites Web qui possèdent l’application Open Graph sont maintenant réunies dans le protocole grâce au bouton Facebook Connect.

Et vous, que pensez-vous de la recommandation sociale? Faites-vous vos choix sous les conseils de vos amis? N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences et commentaires sur le sujet. Merci à vous.

 

Paperblog


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus