Étiquettes : , ,

J’ai déjà évoqué les micro et les macro contenus, la pyramide inversée, les gabarits de pages web, etc. Tout cela pour dire que vos pages de contenu doivent fonctionner comme un entonnoir. Entre micro- et macro contenu, c’est cette structure, cette hiérarchie qui va guider les lecteurs dans vos pages.

Sur toutes les pages de votre site, présentez vos contenus de la façon la plus cohérente possible. Pensez toujours à la hiérarchie des informations, aux messages essentiels à faire passer sur les pages, et à la structure de votre plan de contenu pour chacune des pages et sous-pages également.

Vos guides de lecture

Les titres : Clairs, courts, explicatifs. Plus de la moitié de vos lecteurs quitteront votre page si elle ne comporte pas de titre, ou si celui-ci ne décrit pas clairement le contenu de la page.

Les intertitres : Capter l’attention, c’est bien. La conserver, c’est mieux. L’inter-titre vous permet de rattraper un lecteur qui allait quitter la page. Vous pouvez placer un inter-titre tous les 4 à 6 paragraphes. Cette habitude va vous permettre de mieux construire vos pages et d’ordonner les paragraphes en groupes cohérents. D’autant que les intertitres peuvent servir d’index pour des contenus longs (+ de 3 écrans).

Les accroches : Situées sous le titre (en caractère gras, de préférence), les accroches permettent aux lecteurs de vérifier, en quelques mots, que le contenu proposé correspond bien à ce qu’ils recherchent. L’accroche résume l’essentiel de votre page en 2 à 5 lignes. Elle répond aux fameuses questions « Who, what, when, why, where, how ».

Les chandelles : Il arrive de plus en plus qu’une page Web propose 2 niveaux de contenus. Ce à des fins de simplification de la langue, d’optimisation du référencement ou d’universalisation de l’information. Ces contenus doivent être simples, distincts du contenu principal, courts et faciles à balayer

Les paragraphes : Ne développez qu’une seule idée par paragraphe. Espacez vos paragraphes. Organisez vos idées logiquement, par mot-clé. En suivant le même ordre que dans votre accroche. N’hésitez pas à alléger vos contenus. Comme dirait Steve Krugs, « omit useless words ».

Les liens (rapides) : de préférence rassemblés en bout de page (soit, parfois, après 2 ou 3 écrans) ou dans une colonne latérale de l’écran, les liens donnent des accès vers des informations (internes ou externes au site) apparentées au contenu traité dans la page. Ils doivent être clairs, distinctifs et correctement syntaxés.

Liens rapides


Commentaires

  1. Avatar Max dit :

    Article très interessant, évidemment plus facile à appliquer dans un site purement éditorial cependant. Finalement, on se rend compte qu’on est assez proche de la logique « papier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus