Livre blanc

Étiquettes : , ,

Le livre blanc est un formidable moyen pour asseoir sa notoriété et se positionner en tant que prescripteur. Voici 5 conseils avant de vous lancer.

Solution

Le livre blanc est informatif et didactique. Pour en définir la thématique, mettez-vous dans la peau de votre cible. Identifiez les questions qu’ils se posent, les problèmes qu’ils rencontrent et apportez-leur des solutions.

Le livre blanc n’est pas un panneau publicitaire clignotant. Ne dites pas ce que vous savez faire, montrez!

Pertinence

Pour être pertinente, la thématique de votre livre blanc doit refléter le cœur de votre business. Démontrer votre expertise en posant un regard analytique et critique sur un sujet tendance ou en vulgarisant une problématique complexe.

Subtilité

Le livre blanc n’est pas un panneau publicitaire clignotant. Si le nom de votre entreprise ainsi que des coordonnées de contact doivent apparaître sur le document, évitez toutefois d’abuser des contenus auto-centrés. Ne dites pas ce que vous savez faire, faites!

Forme

À fond qualitatif, forme irréprochable. Considérez le livre blanc comme une vitrine de votre savoir-faire et de votre rigueur professionnelle. L’organisation de l’information, la syntaxe, l’orthographe, la mise en page: la maîtrise de ces éléments contribuent à le rendre agréable à lire et facile à aborder. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la rédaction, n’hésitez pas à faire appel à un tiers spécialisé.

Notez que si le format PDF était plébiscité en son temps, celui-ci n’est désormais plus adapté à une lecture multi-écrans (mobiles, tablettes).

Diffusion

La qualité d’un livre blanc ne peut garantir à elle seule son succès. Assurez-vous de lui offrir une bonne visibilité en communiquant au travers de votre site internet, des e-mails, des newsletters et de vos comptes sur les réseaux sociaux.

Enfin, pensez à concevoir un petit formulaire préalable au téléchargement afin de récolter quelques informations fondamentales (adresse e-mail, nom, fonction) sur les personnes ayant manifesté de l’intérêt vis-à-vis de votre livre blanc. Ces données vous permettront de revenir plus tard vers eux avec des contenus qualifiés adaptés ou de les tenir au courant de l’évolution de vos activités.

Et vous, avez-vous déjà entrepris la rédaction d’un livre blanc?

 


Commentaires

  1. Rama Zein dit :

    Bonsoir,

    Article très bien fait.
    Je pense depuis quelques semaines à me jeter à l’eau et à faire ce livre blanc mais…je pense aussi que le terme « livre blanc » n’est pas adapté. Il a aujourd’hui plus une portée symbolique et est souvent associé aux re-commandations qui bien ne sont jamais actées ! Il peut donc y avoir confusion….en tout cas en France !

    Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus