Étiquettes : ,

Ce matin, formation à la Défense.

Au moment de clôturer le séminaire, un des rédacteurs me demande : « au fond, est-ce que le pouvoir de l’image n’est pas sous-estimé sur les sites Web ? Surtout en termes de référencement. Beaucoup de gens tombent sur un site en ayant cherché des images sur un moteur de recherche, comme Google Images ».

Nous évoquons par ailleurs la rubrique Fenêtre sur la Défense, la qualité de ses images et leur capacité à sensibiliser les utilisateurs, conformément à la stratégie de la Défense.

Mais le lieutenant rédacteur insiste surtout sur la pertinence de donner à l’image une place plus importante dans la communication Web en termes de référencement. En témoigne, appuyé-je, l’importance que les moteurs accordent à la recherche des images sur le Web (Google, Ask.com, AltaVista, …) .

En ce qui concerne le contenu « pur », cependant, mes réserves sont :

  1. L’unité d’information donnée par l’image n’est pas la même que celle donnée par du contenu textuel ;
  2. Certaines images sont purement illustratives et non informatives ;
  3. L’utilisateur a tendance à s’intéresser d’abord au contenu écrit puis aux illustrations ;

Et pourtant…

En revenant, je me suis pourtant rappelé un article que j’avais lu il y a quelques mois sur le poids des images en termes de référencement.

Savoir tirer parti des images

Depuis de nombreuses années déjà, les moteurs de recherche ont compris tout l’intérêt que pouvaient représenter les images pour les utilisateurs, tout en étant conscient de la difficulté qu’il y avait à les identifier. Parallèlement à leur module de recherche sur le Web, plusieurs moteurs (notamment AltaVista, Yahoo!, Google, Ask.com…) ont donc offert un module spécifique, rassemblant les pages Web qui contiennent des images (fichiers jpg ou gif) et permettant d’identifier celles-ci via une recherche par mots sur les termes qui entourent le fichier dans la page.

Vous voulez lire la suite? C’est un article de septembre 2006, que j’ai trouvé sur Netsources (le lien n’est plus disponible).


Commentaires

  1. A mon avis, comme puor la pub « traditionnelle », un bon site est une union de textes et de graphismes strategiques

    Le probleme ne concerne pasles texes les textes et les images entant que tels, mai putot la competance des clients et surtout celle des agences web. Du moins, en Italie la plus grosse partie du marché est en main a des créateurs de sites qu savent bien programmer, mais qu n’y comprennet rien aux thematiques de la comunication. Dans le meilleur des cas ils ont un dessinateur a leur iterieur, mais pratiquenent jamais d’auteurs (pour ma chance). Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais ici c’est la régle.

    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus