Tri des contenus Web

Étiquettes : , ,

Quels critères pour nettoyer un site Internet de ses contenus triviaux. Autrement dit, qu’est-ce qu’un contenu trivial? Comment les identifier et comment s’en débarrasser?

Les internautes s’accordent à dire que les annonceurs en ligne doivent offrir aux visiteurs des contenus accessibles, trouvables, clairs, corrects et à jour. Exit les infos inutiles donc. En anglais, on utilise l’expression « R.O.T. content » pour désigner les contenus inutiles: redondants, obsolètes et triviaux.

Comment nettoyer son site Internet de ces contenus triviaux? L’entretien d’un site Internet nécessite-t-il une approche particulière? Qui est chargé de nettoyer les contenus de son site web: l’équipe Web, la Com., le marketing?

L’entretien de sites Internet, c’est un métier ça!?

Pour remplir cette promesse de fraîcheur et de pertinence des contenus digitaux, les équipes Web (communication, marketing, IT et tutti quanti) doivent connaître, maîtriser, gérer voire même « gouverner » toute l’information qui est publiée en ligne.

Cela veut dire que certaines personnes sont désignées pour assurer que la qualité, l’actualité et la pertinence des informations est égale et permanente. Ce sont, bien souvent, les webmestres éditoriaux ou plus communément les webmasters, qui devraient être chargés de cette mission de gestion.

Trouvabilité, expérience et performance

La suppression des contenus Web ROT est nécessaire pour assure l’accessibilité et la trouvabilité de l’information, ce qui accroît parallèlement la qualité de l’expérience utilisateur. Du côté de l’organisation, une bonne gouvernance suppose une diminution des coûts de maintenance et une pérennisation de la qualité et des performances du site Internet.

Prochaine étape: une petite méthodologie pour bien nettoyer son site Internet…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus