Un haut niveau d’engagement sur les réseaux sociaux peut booster votre visibilité. Mais cet engagement peut aussi contribuer à entacher votre notoriété.

Cet article est le quatrième volet de cette série consacrée aux questions que vous devriez vous poser avant de lancer votre entreprise sur les réseaux sociaux. Dernièrement, nous avons parlé de l’audience des médias sociaux. Aujourd’hui nous parlerons d’engagement.

Qu’est-ce que l’engagement?

A l’intérieur d’une communauté virtuelle, la capacité d’interagir sur un contenu publié et de partager une publication détermine le niveau d’engagement. Si vous êtes présent sur les réseaux sociaux en tant qu’entreprise, plus votre communauté aura son mot à dire sur ce que vous communiquez, plus le niveau d’engagement sera élevé. Sur Facebook, ça se traduira par un «j’aime» ou un commentaire. Sur Twitter, ça s’illustrera par exemple à travers un retweet.

Notoriété et engagement: la dépendance

Rappelez-vous ceci: le niveau d’engagement que vous offre chaque réseau social détermine l’interaction et le partage de vos publications.

Il est prouvé qu’une publication envoyée ou recommandée par un ami sera beaucoup plus efficace que celle directement communiquée par la marque. Plus vous bénéficiez d’ambassadeurs, plus votre notoriété sera importante, plus vous gagnerez de clients, et caetera, et caetera.

Vous allez me dire, les réseaux sociaux, c’est un peu le pays des Bisounours… Et bien non pas toujours! Disons que c’est plutôt comme Docteur Jekyll et Mister Hyde.

Une dépendance qui peut mener à l’overdose

Si vous pouvez créer un contenu viral positif, vous pouvez aussi engendrer une polémique négative. Evidemment, plus l’engagement de votre communauté est élevé, plus un contenu négatif prendra de l’ampleur et pourra vous être préjudiciable.

Prenons un exemple:

Un jour, une personne décide de se plaindre sur votre mur Facebook car le produit que vous lui avez vendu la veille était défectueux… Catastrophe! D’autres internautes commentent la publication et attisent les réactions négatives. La nouvelle se répand comme une trainée de poudre sur la toile: c’est le bad buzz.

Coming soon…

Les réseaux sociaux sont une réelle opportunité mais ils possèdent leurs propres règles d’utilisation. Il faut savoir réagir de façon rapide et surtout appropriée. Comment? C’est ce que nous verrons dans le prochain article: comment gérer une situation de crise?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus