Nouveaux noms de domaine web

Étiquettes :

Le web, c’est plus de 215 millions de nouveaux noms de domaines déposés dont plus de 100 millions de « .com ». Résultat : le « .com » bouche le net.

Derrière l’extension «.com » se trouve Verisign. Cette société américaine est propriétaire de ce nom de domaine et le gère depuis l’année 2000. Verisign avait dépensé 21 milliards de dollars en actions pour racheter la société Network Solutions qui détenait les «.com, .net et .org».

L’extension .com est la plus lucrative : pour 100 millions de sites se terminant par .com, Verisign touche 7,85$ par site et par an.

Des nouveaux noms de domaine

L’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’Autorité internationale de régulation du web, a dévoilé la liste des nouveaux noms de domaine disponibles fin 2013, début 2014. A la fin du processus, il y aura ainsi plus d’un millier de nouvelles extensions :

  • de marques (.chanel, .loreal)
  • extension génériques de marques (.app, .home, .art, .shop …)
  • géographiques (.paris, .london …)
  • culturelles (.corsica, .bzh – pour la Bretagne en France ou .alsace …)
  • génériques (.shop, .store, .law, .insurance …)
  • internationales (.سعودي pour .arabie ou ประเทศไทย pour .thailande …)

La ville de Paris a profité de cette opportunité pour lancer deux appels à projet pour lancer les sites internet avec l’extension .paris ainsi que des domaines génériques comme .visiteparis, .concordeparis etc.

Ces nouveaux noms de domaine permettront à l’utilisateur de se retrouver plus facilement et ce sera aussi un vrai plus pour les géants du web. En effet, si ces entreprises déposent par exemple les .facebook ou .google ils ne seront plus dépendants du fameux .com.

Les vétérans du web parient gros  sur cette affaire et n’hésitent pas à dire  que « c’est ici et maintenant que vont se faire certaines fortunes du futur ».

Combien ça coûte ?

Extension .com :

  • droit d’entrée : 0 $
  • droits par an : 7,85$

Nouvelle extension :

  • droit d’entrée : 185 000 $
  • droits par an : 25 000$ pendant 10 an

Les sociétés qui souhaitent acheter un nouveau nom de domaine doivent également prouver leurs capacités financières permettant de gérer l’infrastructure nécessaire. L’importance des sommes à régler va permettre d’éviter que des « cybersquatteurs » achètent à prix bas des adresses à fort potentiel pour les revendre très cher.

Qui a déposé des candidatures ?

Les pays d’Amérique du Nord auraient déposé 901 dossiers et les pays européens 675 mais il n’y a que 17 entreprises africaines. Amazon détiendrait le record avec 77 dossiers déposés.

Les grands groupes sont les gagnants

Le processus de sélection peut être source de conflit avec des mots courants qui peuvent être demandés par plusieurs sociétés  (exemple : .movie). C’est le .app (application) qui est le plus convoité.

Dans les prochains mois, les concurrents pour une même extension devront négocier un accord. S’ils n’y parviennent pas l’ICANN organisera une vente aux enchères.

Les grands groupes sont très intéressés par ces nouvelles extensions car  elles peuvent devenir « des machines à cash ». Par exemple, pour l’extension .game, le futur propriétaire pourra louer cette extension à un prix très élevé.

Fin 2013, où en sommes nous ?

Les premières nouvelles extensions devaient arriver fin 2013.D’après l’ICANN,  l’examen des 1 930 est bientôt achevé. Sur ces 1 930 dossiers, 3 on été refusés et 121 retirés par les demandeurs. Sur les 1 806 dossiers restant, 1 749 sont approuvés. 36 contrats sont déjà signés entre l’ICANN et les demandeurs dont 11 pour des extensions en chinois, cyrillique appelées IDN (Internationalised Domaine Name).

Pour certains dossiers signés, les travaux de mise en conformité technique ont commencé et les travaux de lancement se poursuivent.

Comme prévu, les premières extensions en caractères latins seront lancées début 2014. Que pensez-vous de ce nouveau « souffle » des noms de domaine web? N’hésitez pas à nous donner votre avis.


Commentaires

  1. Avatar Murielle dit :

    Merci pour ce tour d’horizon sur les nouvelles extensions. C’est vrai que les candidatures sont nombreuses, mais certaines extensions telles que le .paris ou le .voyage peuvent être vraiment intéressantes pour optimiser le ciblage par géolocalisation ou par secteur d’activité.

  2. Super article, on a ouvert les vannes des noms de domaines pour faire plus de business, mais quelle est vraiment l’interet pour l’internaute ?

  3. Ping : WIP – Mes Ateliers SEO – La revue du web Mes Ateliers SEO #6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus