Pages hyperconnectées - La toile du Web ne tient qu'à un fil

Étiquettes : , ,

Les pages hyperconnectées représentent seulement 0,0001% du Web et en sont le Graal. Si elles disparaissent, c’est toute la toile qui peut être détruite.

L’information fait le buzz  dans le monde du Web: chaque page Internet est reliée à n’importe quelle autre par 19 clics, ou moins. C’est le constat d’un physicien hongrois (Albert-Laszió Barabási). Cette proximité est due à l’importance de Google, Facebook et d’autres grosses « pieuvres » (des HUBS, dans le jargon) du Web. Ce sont eux qui construisent la toile et qui en font une carte d’interconnexions structurées, et non pas aléatoires, comme on aurait pu le croire.

L’effet Kevin Bacon appliqué au Web

L’effet Kevin Bacon, c’est le principe selon lequel chaque acteur peut être relié à Kevin Bacon via 6 connexions (les films dans lesquels il a joué), ou moins.

Donc, sur le Web, chaque page est victime de l’effet Kevin Bacon. On peut relier n’importe quel contenu à un autre, via 19 connexions ou moins.

Le talon d’Achille du Web – les pages hyperconnectées

On comptabilise 14,8 milliards de pages Web. Ce chiffre vertigineux (14 800 000 000) et ce qu’il représente (l’information instantanée ou presque et accessible partout, tout le temps… avec une connexion Internet s’entend) pourrait être réduit à néant par une attaque bien ciblée.

La faille réside dans les nœuds les plus branchés, les plus denses: les pages dites « hyperconnectées ». Sur Internet, 1 page sur 10 000 serait une page hyperconnectée, soit 0,0001% de l’ensemble du Web. Ces contenus renferment individuellement près de 1000 hyperliens. Si ces précieuses ressources venaient à disparaitre, ce serait l’apocalypse sur le reste du réseau.

Cela dit, pas de panique, les fameux HUBS qui renferment ces pages hyperconnectées sont les mieux protégés du Web.


Commentaires

  1. Avatar Matthieu THOMAS dit :

    Bonjour.

    Il manque l’article (ce qui n’a pas empéché une personne de le tweeter ^^).

    1. Bonjour,

      il y a eu un petit bug dans le CMS, l’article était planifié et s’est publié tout seul, comme un grand!
      Il est replanifié à la semaine prochaine, pour le coup 🙂
      Pour le tweet… les fans sont parfois intenables, quelle célébrité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus