Étiquettes : , ,

Contenu, volume et usability

D’aucuns disent que du point de vue de l’utilisabilité, il vaut mieux ne pas créer des pages contenant moins de 200 mots. Ceci pour éviter que l’utilisateur doive naviguer d’un lien à l’autre, dans les profondeurs de votre architecture, pour obtenir l’info qu’il recherche (vraisembablement).

Il existe un petit outil en ligne, qui vous donne des infos sur la taille (en bytes) de vos pages, le volume du contenu et la part que prend le contenu dans le poids de la page…

L’outil s’apppelle GetContentSize et je l’ai testé sur ma page « A propos de ce blog » (lien indisponible).

 


Commentaires

  1. Avatar Cédric dit :

    La notion de « text content percentage » peut être intéressante à titre d’exemple, et nous l’utilisons régulièrement avec nos clients (notamment pour leur démontrer que le recours massif à des scripts ou des navigations complexes tend à faire dangereusement diminuer ce pourcentage).

    Mais, comme le précise le créateur de GetContentSize, « These statistics are […] trivia at best ». Une page épouvantable en termes d’ergonomie ou d’accessibilité peut obtenir un score très élevé… et une page aussi passionnante pour le lecteur que le texte de la « loi organique no 2001-692 du 1er août 2001 relative aux lois de finances » (http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=ECOX0104681L ) atteint sans forcer les 78,81% !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus