La reconnaissance vocale de Microsoft

Avec l’arrivée de Windows 10, Microsoft fait la promotion de son assistant à reconnaissance vocale. Cortana se lance sur marché où la concurrence est rude.

Cortana se base sur vos préférences utilisateur pour vous envoyer des rappels, chercher sur le web, lancer et poursuivre des tâches sur plusieurs terminaux…

« Hi, I’m Cortana »

Sans vraiment innover, Cortana se positionne face à S Voice (Samsung), Siri et Google Now. Déjà disponible sur Windows Phone 8.1, Cortana apparaît sous Windows 10 en intégrant le nouveau navigateur de microsoft: Edge.

Cortana est un assistant virtuel comparable à Google Now. Elle (d’après Windows, Cortana est une fille) se base sur vos préférences utilisateurs pour vous envoyer des rappels, chercher sur le web, lancer et poursuivre des tâches sur plusieurs terminaux,… Contrairement à Google Now qui se base sur l’historique de recherche, le calendrier, les mails, et la position géographique. (Chez Apple Siri ne suggère rien… pour l’instant.) Avec le temps, les recommandations de l’assistant virtuel Cortana seront de plus en plus pertinentes.

La reconnaissance vocale: un marché à prendre

Face à Siri (le précurseur), Google Now (l’expert) et S Voice (l’outsider), Cortana se positionne comme concurrent direct de Google Now. Vous avez même la possibilité de devenir un Beta testeur en téléchargeant Cortana sur le Google Play. Ce qui laisse à penser que Windows cherche à rivaliser en services et en technologie avec la firme de Montain View.

Seulement, Google n’a pas attendu l’arrivée de Cortana pour renforcer son assistant à reconnaissance vocal. Le successeur de Lollipop, Android M proposera un assistant virtuel Google Now on Tap. Celui-ci sera capable de rechercher des informations directement dans les applications afin de fournir des résultats encore plus pertinents.

Facebook a aussi son assistant «virtuel»

De son coté Facebook est en train de tester M, sa réponse aux assistants à reconnaissance vocale. Intégré à l’application Messenger, M est un assistant virtuel qui n’en est pas vraiment un. Il a pour particularité de se baser sur une intelligence artificielle ainsi que sur des assistants réels (des êtres humains) qui répondent aux questions des utilisateurs.

La valeur ajoutée de M réside dans un degré de personnalisation supérieur et des réponses beaucoup plus variées aux demandes de l’utilisateur. On peut donc lui demander des conseils pour offrir un cadeau à un ami, trouver un restaurant à son gout dans une ville inconnue, etc… Avec M, Facebook insiste sur l’aspect social de ses services.

Et vous? quels assistants virtuels utilisez-vous?

 


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus