référencement automatique: gain de temps ou perte d'argent?

Étiquettes : , ,

Le référencement automatique, c’est un logiciel spécialisé qui s’occupe de vous visibiliser. L’idée est séduisante, mais inefficace.

Seotomatix, un nouveau gaulois?

Référencement automatique, encore un nouveau gadget? Non, du tout. Gratuits ou non, ces logiciels existent depuis plusieurs années. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

Le fonctionnement est simple: vous encodez une petite description (optimisée) de votre site et son URL. Le programme se charge de remplir les fiches de tous les annuaires possibles et imaginables, sans que vous deviez lever le petit doigt.Comme on l’a vu dans un précédent article, les annuaires ont leur utilité en SEO. Le concept de référencement automatique est donc tout à fait valable, dans un premier temps. 

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Misez sur la tortue (référencement naturel), le lièvre (référencement automatique) ne tient pas la distance. 

Les failles du référencement automatique

Les problèmes sont nombreux: duplicate content, manque de spécificité par rapport à l’annuaire, aucune stratégie de positionnement, champs incomplets, …

Des détails selon vous? C’est vrai que référencer son site est un travail sur le long terme: positionnement, choix des mots clés, optimisation, indexation, etc. Finalement, on se laisserait bien tenter par le référencement automatique qui nous fait gagner du temps. Malheureusement, c’est son seul avantage.

D’ailleurs, la plupart des annuaires (mis à jour) n’accepte plus les inscriptions automatiques. Pour la simple et bonne raison qu’elles sont souvent incomplètes, parfois injustifiées ou encore erronées. Sur un annuaire, la validation se fait manuellement par un administrateur et tout le paradoxe est là.

Référencement automatique pour annuaires de recherche? Un paradoxe

C’est tout de même curieux:  un logiciel est censé générer automatiquement le titre, l’URL, la catégorie et la description d’un site pour le référencer sur des annuaires… qui sont gérés manuellement.

Le concept peut fonctionner dans certains cas: inscription sur des annuaires généralistes, proposer plusieurs descriptions et adresses de liens entrants (pour éviter trop de duplicate content), besoin d’augmenter le netlinking vite fait, …

Mais, très vite, le beau soufflé que vous avez rapidement obtenu retombe. Cela dit, si votre objectif était « juste » de vous visibiliser, il est sans doute atteint.

Par contre, si vous vouliez toucher une audience qualifiée, vous positionner en tant qu’expert dans un domaine particulier, augmenter votre notoriété et multiplier les liens de qualité… C’est rapé.

Moralité? Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
Misez sur la tortue (référencement naturel), le lièvre (référencement automatique) ne tient pas la distance.


Commentaires

  1. Avatar Julien dit :

    Merci Hélène pour ce post.

    Je pense que les logiciels peuvent parfois apporter un complément, mais bien sur la soumission manuelle reste indispensable, pour les raisons que vous évoquez.

    Bien vu la métaphore du lièvre et de la tortue 🙂

    1. Merci Julien pour votre commentaire, une bonne fin de semaine à vous!

  2. Ping : Plus de trafic sur votre site Web? | OppiaOppia
  3. Avatar Pierre dit :

    Gain de temps clairement ! une de mes employées passait beaucoup de temps à écrire sur les reseaux sociaux et en automatisant tout ça avec contenu automatique (www.contenu-automatique.com) les posts sont toujours sautant aimés (voir +) et ma secrétaire passe du temps à autre chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus