Étiquettes : , , , , ,

En tant que blogueur, un des meilleurs moyens de s’intégrer dans un réseau thématique est de développer son rapport à la blogosphère. Comment ? En participant aux commentaires déposés sur des blogs apparentés, et en favorisant l’échange de liens.


Les échanges de liens existent depuis toujours sur les sites Internet. Du temps de l’essor des pages perso, ils faisaient systématiquement l’objet d’une rubrique à part et permettaient déjà de relier les webmasters entre eux et de créer des communautés autour du même centre d’intérêt.  Ce système a été transposé aux blogs : c’est ce qu’on appelle blogroll ou blogoliste.

Il s’agit d’un défileur présentant un à un les sites partenaires et/ou favoris. La gestion de cette liste est normalement intégrée à l’administration du blog, et fait l’objet d’une méta-donnée présente dans une des colonnes latérales du format de présentation.

De cette façon, on se positionne au sein d’une micro-cible de la blogosphère et on renvoie ses lecteurs sur des pages similaires ou qui font office de représentation communautaire de ses centres d’intérêt.

Echange de lien et référencement

L’échange de liens constitue une des stratégies les plus courantes pour augmenter sa visibilité dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Le site de l’annonceur A fait un lien vers un annonceur B et ce dernier intègre un lien vers le premier.

Dans la réalité, il est un fait certain: plus le secteur d’activité est concurrentiel, moins vous trouverez des sites de référence qui accepteront ce type d’échange. Même si, dans la culture des blogs, le principe de la blogoliste fonctionne plutôt bien. En effet, il n’est pas rare de voir des blogueurs « concurrents » pratiquer ces échanges. Le blog que vous lisez en est un parfait exemple.

Il est cependant un inconvénient majeur au maillage externe: cette procédure demande de la gestion. Une fois le maillage mis en place, il faut l’entretenir et s’assurer de la pérennité des liens. Bref, afficher des liens externes variés et pertinents n’est pas évident. Et ce l’est encore moins d’obtenir des liens entrants sur des pages profondes. Or c’est bien ce type d’échange que Google qualifie aujourd’hui, surtout depuis ce fameux changement d’algorithme, survenu en mai dernier.

Bref, tout ce travail sur le maillage est laborieux, chronophage et dépend beaucoup d’une série de facteurs externes. Nous verrons donc, dans notre stratégie de content marketing via le blogging corporate, que le travail éditorial, où vous avez une prise totale sur les outils et les moyens, est un excellent garant également de référencement dans les pages de résultats. Donc, la blogoliste, oui. Mais choisissez bien vos liens référents : assurez-vous de leur pertinence par rapport à votre propre propos, de la qualité et fréquence de leurs publications, et de leur pérennité.

[page_announcements]

Prochain article : Le média Blog, enfant du Web 2.0

 

 

 

 

[page_announcements]


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus