Étiquettes : ,

15 minutes pour boucler vos réunions de manière efficace et productive: tel est l’objectif du stand-up meeting. Explications.

Le stand-up meeting: définition

Le stand-up meeting consiste à organiser ses réunions…debout. Exit tables et chaises, on se retrouve donc en cercle pour faire le point sur les tâches de l’équipe. Une forme de réunion efficace pour effectuer des bilans d’équipe, des tâches effectuées la veille aux principaux objectifs de chacun pour la journée.

Les avantages? On gagne en efficacité car la position debout encourage les participants à aller droit au but. Par ailleurs, on s’affranchit des distractions provoquées par la prise de notes sur un ordinateur pendant la réunion: on réduit ainsi la tentation de répondre à ses e-mails ou au réseau interne de l’entreprise.

Les objectifs d’un stand-up meeting

The purpose is not to meet…it is to improve – Joe Ely, More on Daily Start-Up Meetings.

Le stand-up meeting vise plusieurs objectifs:

  • Lancer la dynamique de la journée.
  • Optimiser et améliorer les performances à travers la résolution des problèmes et le partage des bonnes pratiques.
  • Recentrer et focaliser l’équipe sur les bons objectifs.
  • Développer et consolider l’esprit et la cohésion de l’équipe.
  • Faire le point sur le statut des différentes tâches.

Une aide mnémotechnique? En anglais, les objectifs du stand-up meeting sont définis par l’acronyme « GIFTS »Good Start, Improvement, Focus, Team, Status.

3 questions à l’ordre du jour

Le stand-up meeting peut être organisé selon un schéma d’ordre du jour assez simple: 3 questions auxquelles doivent répondre chaque participant.

  1. Qu’est-ce que j’ai fait hier?
  2. Qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui?
  3. Quels sont les obstacles rencontrés?

Pendant un stand-up meeting, l’idée est que les interventions de chaque participant s’auto-régulent. Autrement dit, nul besoin d’un animateur de séance: on désigne simplement un responsable chargé de recadrer la conversation si besoin. Le reste de la réunion se déroule à travers les prises de parole successives de chaque membre de l’équipe. Si besoin, le passage d’un témoin peut aider à fluidifier les échanges.

15 minutes pour faire le point

Lors d’un stand-up meeting, 15 minutes suffisent pour faire le point de manière efficace et productive. Vous évitez ainsi les réunions interminables et les discussions qui traînent en longueur au profit d’échanges dynamiques.

Attention cependant: le stand-up meeting ne convient pas à tous les types de réunion. S’il est propice à faciliter les échanges dans le cadre de bilans d’équipe quotidiens, il est moins approprié aux réunions stratégiques nécessitant prise de notes et supports de présentation. À vous de trouver le bon équilibre.

Et vous, avez-vous déjà mis en place un stand-up meeting? Partagez votre retour d’expérience!


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus