Étiquettes : , ,

La syndication de contenu est un outil de diffusion presque indispensable. C’est aussi de bonnes de raisons de veiller sur l’optimisation de vos écrits.

Pour faire simple, la syndication de contenu est la création d’un fichier (souvent au format XML) contenant des informations sur les derniers contenus publiés sur votre site. Lorsque ce fichier est mis à jour, un lecteur de flux (ou agrégateur de contenu) permettra à l’utilisateur final d’être averti quand vous modifiez ce fichier (ou votre site, donc).

Vos lecteurs peuvent alors consulter ces nouveaux contenus depuis une application, où se rendre sur votre site. Dans le premier cas, les images ne comptent pas puisque la forme dépend de l’agrégateur. Dans ce contexte, les mots ont plus d’importance que le graphisme (je ne mettrai donc pas d’image pour cet article).

Pas de syndication sans préparation.

La syndication est une arme à double tranchant. Si votre contenu n’est pas optimisé, vous perdrez l’intérêt de vos abonnés.

Cela parce que la mise en forme dépendra du support utilisé pour accéder à vos contenus. Certains lecteurs ne gardent même que le texte au format HTML. Dans ce format, votre plume, votre valeur ajoutée et la structure de vos écrits seront vos dernières armes pour convaincre.

Les nouveaux pouvoirs des mots

Il est important de considérer ces flux comme des outils de promotion, au même titre qu’une newsletter.

Pour l’utilisateur : une nouvelle source de contenus, régulièrement mis à jour. Probablement la meilleure façon de pratiquer votre veille.

Pour vous: Bon pour votre notoriété, bon pour l’accès à vos publications, bon pour votre stratégie de backlinking et donc, pour votre référencement. Avec un flux RSS, un contenu bien optimisé est donc :

  • disponible : un partage et une diffusion automatique dès la publication.
  • personnalisé : les flux RSS permettent de choisir ses contenus plus facilement qu’avec une newsletter. Vos lecteurs accordent donc plus d’attention à vos contenus puisqu’ils répondent à leurs demandes.
  • choisi : comme pour une newsletter, l’utilisateur doit s’abonner. Cela offre donc une nouvelle porte d’entrée à votre site.
  • libre : vous diffusez ce que vous souhaitez sans contraintes. Pas de contrainte de mise en page. Ici, seuls les contenus ont de l’importance
  • sociale : les fils RSS peuvent être consommés et partagés via toutes sortes d’applications, favorisant ainsi la viralité de vos actualités.

 

Quel outil / technologie utilisez-vous pour votre veille ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus