Tor, l’internaute anonyme et l’internet caché

Étiquettes : ,

Tor, oignons, Web profond? Plongeon anonyme dans la face cachée de l’iceberg internet.

Le Web profond est parfaitement légal. Par contre, les activités qui y sont faites le sont généralement moins!

L’usage classique d’internet consiste à y partager notre vie: rencontres, voyages, lectures, alimentation… Tout y passe! Nous ne sommes pas censés ignorer que si une personne malintentionnée cherche à s’informer sur nous, il trouvera sans difficulté notre identité, notre localisation, notre navigateur, la trace de tous les sites que nous avons visités, etc.

Certaines personnes (peut-être vous?) ne souhaitent pas partager ces informations personnelles avec des inconnus. Elles utilisent Tor.

Tor pour rendre l’internaute anonyme

Tor est l’acronyme pour « The Onion Router » (le routage en oignon). Cette application gratuite protège votre identité et votre vie privée en vous permettant de naviguer de manière invisible sur le Web. Plus exactement, le navigateur Tor rend tous ses utilisateurs en apparence identiques (et donc anonymes), ce qui embrouille les observateurs. C’est la raison pour laquelle, au plus les gens l’utiliseront, au plus il sera efficace.

Dans un monde de bisounours, Tor ne servirait qu’à:

  • protéger les gens qui cherchent à être anonymes, tels que les activistes, les journalistes ou certaines de leurs sources
  • contourner la censure
  • divulguer des informations sensibles sans s’exposer
  • échapper à la surveillance de masse de la part des entreprises et des gouvernements
  • empêcher les publicités de nous poursuivre pendant des mois après avoir consulté un produit
  • etc.

Tor pour se perdre dans le Deep Web

Le Deep Web? Vous le connaissez peut-être de nom (ou de réputation), mais je ne suis pas certaine que vous l’ayez déjà testé! Le web profond est la partie immergée et donc cachée de l’iceberg. Ses 7 trilliards de pages cryptées sont difficilement atteignables. Pour accéder aux profondeurs du Web caché, il faut passer par Tor! Mais ce n’est pas si simple… Mieux vaut aussi connaître à l’avance les adresses que vous souhaitez visiter. Et, les pages ressemblent à une suite de chiffres et de lettres qui se finissent par .onion!

Le Web profond est parfaitement légal. Par contre, les activités qui y sont faites le sont généralement moins!

Un voyage au pays du Dark Net, ça donne (aussi) ça:

  • des moteurs de recherche qui, en tapant « France », vous référencent dans ses premiers résultats un dealer de MDMA
  • un ebay de l’armement appelé « The Armory » pour acheter un AK-47 avec des bitcoins
  • des sites pédophiles
  • des forums politiques et activistes extrêmes comme les Anonymous (qui justement luttent entre autres à fermer ces sites pédophiles)
  • des bibliothèques du Deep Web qui permettent de télécharger des milliers de livres, documents et autres informations piratés
  • etc.

Oserez-vous télécharger Tor, disons, par curiosité?

 


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus