Vendre sur un blog: convertir ses lecteurs en clients

Étiquettes : , , , ,

Vendre sur un blog, c’est une question de confiance. Apprenez à construire la juste relation avec vos lecteurs pour les convertir en clients.

Tôt ou tard, un blog a vocation à vendre quelque chose. Un produit ou un service, une souscription ou un projet participatif. Comment préparer son audience, et assurer le succès de sa stratégie de conversion? Et ce, sans sacrifier la qualité de son contenu éditorial, et son e-réputation? Tout est une question de confiance

Vendre sur un blog: stratégie de conversion et de confiance

Et la confiance avec ses lecteurs, ça se construit à long terme. Avec une ligne éditoriale conviviale et accessible, pertinente et surtout directement utile et ciblée sur les besoins de ses cibles. Oui, mais ça vous le faites sûrement déjà si vous êtes un lecteur assidu d’Écrire pour le web. De manière plus pragmatique, vous pouvez aussi mettre en place des dispositifs de conversion spécifiques pour optimiser votre stratégie de conversion en générant de la confiance.

3 dispositifs éditoriaux de conversion pour vendre sur un blog

1. Le vrai retour d’expérience

Vous évaluez des produits et services sur votre blog? Vous faites des comparatifs de solutions? Attention! Ce type de contenus engendre une méfiance naturelle chez vos lecteurs. Ils peuvent vous reprocher au mieux une approximation, au pire un manque d’honnêteté. Engagez-vous à produire un vrai retour d’expérience!

Ne vous contentez pas de paraphraser la page de vente du produit, ou de copier-coller des avis clients déjà publiés. Montrez, exemplifiez, prouvez et éprouvez votre propre expérience. S’il s’agit d’un post parrainé, signifiez-le sans détour et redoublez d’objectivité. Mettez en avant les points négatifs, publiez vos propres captures d’écran. Et surtout argumentez avec vos propres arguments, ceux de votre cahier des charges. Justifiez votre point de vue de manière éclairée et utile pour vos lecteurs.

Au moment de vendre sur votre blog, vous pourrez ainsi capitaliser sur cette expertise, et votre ouverture à l’esprit critique.

2. Le discours de vente adapté

Où positionner votre discours de vente dans vos contenus de blog? Ni trop haut, ni trop bas. Un peu entre les deux? Sous quelle forme? Soft picth ou hard pitch? Tout dépend du niveau de maturité de votre positionnement, mais aussi du niveau de maturité de votre audience. Vous êtes au cœur du contrat de confiance avec vos cibles. Ne forcez pas les choses, et projetez une stratégie à court, moyen et long terme avec différents jalons de conversion.

Vous voulez obtenir une inscription? Jouez sur un sentiment d’urgence ou sur l’ego, avec une offre limitée dans le temps ou un avantage exclusif. Communiquez-le le plus clairement possible, mais sans racoler. Rassurez en plaçant quelques liens de soutien, pourquoi pas dans une rubrique “Références” ou “Ressources”. Rendez-vous disponible pour des questions-réponses.

Vendre sur un blog, c’est aussi vendre sur base d’un plan de relance. Pensez donc à scénariser deux ou trois posts, en mettant en avant des arguments différents pour cibler plus de personnes et à plus de moments.

3. La vente ciblée public chaud

Pour vendre sur un blog, pensez public froid versus public chaud. Dans un premier temps, vous réaliserez la majorité de vos ventes auprès de vos abonnés et lecteurs réguliers convaincus.

Votre blog n’est pas toujours nécessairement l’endroit approprié pour vendre. Réservez certaines campagnes aux inscrits à votre newsletter avec qui vous avez déjà construit une relation de confiance. Dans vos posts, fournissez l’essentiel, mais réservez un matériel informatif bonus disponible après inscription, par exemple.

Vous avez d’autres astuces pour bien vendre sur un blog? Partagez-les avec nous!


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus