voleur idees

Étiquettes : , ,

Internet ouvre la porte à un monde d’information. On peut s’y plonger ou s’y perdre. On peut aussi s’inspirer d’un concept mais jusqu’où peut-on le faire?

Dans quelle mesure peut-on piocher sur le Web pour s’inspirer? Une question qui mérite réflexion. Pour lutter contre la page blanche, on lit, on écoute, on s’informe et on stimule notre cerveau. S’inspirer oui, mais reprendre une idée telle quelle: est-ce du vol?

Un vol sans effraction

Vous pensez avoir l’idée du siècle, la vôtre et pas celle du voisin. Et pourtant, deux rues plus loin quelqu’un vient de publier votre sujet, votre idée… C’est la panique, on a lu dans votre tête. Un vol sans effraction. Evidement l’actualité de votre domaine reste la même pour tous et il va de soi que vous ne serez peut-être pas le premier à avoir eu une idée de sujet. Si ça peut vous rassurez vous ne serez pas le dernier non plus.

La solution: sortir du lot

Se démarquer, trouver une autre orientation, un autre angle d’attaque, apporter vos connaissances pour enrichir l’information existante. Même si un sujet semble déjà épuisé, le monde évolue tellement vite qu’il est toujours possible d’améliorer ou d’ajouter des données.Vous pouvez aussi donner votre avis ou apporter votre expertise sur le sujet. Vos lecteurs apprécieront d’autant plus si vous mettez votre petit grain de sel.

Un vol, non un vrai cambriolage !

Malheureusement, l’Internet a favorisé le vol des idées. Sans parler du vol de contenu pur de type plagiat. Un copier/coller de votre texte sur le site d’un inconnu ou l’utilisation de votre photo par une blogueuse qui ne pensait pas faire mal. Détaillons un peu le vol des idées ou des concepts.

Avec un exemples c’est plus parlant

Prenons un concept vidéo humoristique: deux vidéos qui a priori n’ont pas de rapport… et pourtant. Un encart ne manque pas de souligner la situation dans le Soir.

Une vidéo de TomSka publiée sur Youtube, le 30 septembre 2012. Elle capitalise 2 900 540 vues.

Lien de la vidéo Meanwhile de TomSka

Une vidéo dans la catégorie « Humour » du Grand Journal de Canal+

 

Lien de la vidéo Canal+

On notera la similitude du concept, sur ce point nous sommes tous d’accord. Cependant, est-ce un mal ou bien de reprendre de cette manière une idée?

On prend l’idée, on l’adapte à notre culture, on la modèle à nos envie et on la ressort un peu plus tard sur un plateau télé… L’Internet est si vaste qu’on ne pense pas vraiment être en faute.

It appears my video Meanwhile has been ripped off by French TV. Flattering really 😛 (7:20) – Tweet de @thetomska 

En matière de droit, tout ce qui concerne le Web reste assez flou. Il existe néanmoins le droit d’auteur et de propriété intellectuelle qui à mon avis pourrait être invoqué dans des cas similaires.

Profiter de l’occasion

Cependant dans une telle situation, il est aussi possible de s’adapter. Plutôt que de partir dans des méandres judiciaires, autant faire entendre sa voix et se mettre en valeur. Une grande émission a repris mon concept, c’est donc un bon concept. C’est d’ailleurs ce qu’à fait TomSka sur son Twitter «  Il semblerait que ma vidéo Meanwhile ait été copiée par la télévision française. Vraiment flatteur  ».

Vous vous êtes peut-être déjà inspiré du Web pour vos créations, que pensez-vous des reprises d’idées ou de concepts vols ou opportunités?

 


Commentaires

  1. Avatar Loïc Blandin dit :

    Perso, c’est le genre de trucs qui m’énerve.

    Bien sûr cela doit être flatteur, mais combien Canal+ gagnera d’argent à partir d’un concept qui ne lui aura rien couté ?

    Aujourd’hui, une bonne idée publiée ou diffusée gratuitement est vite copiée par ceux qui ont des sous pour faire plus de sous.
    Je ne compte plus le nombre de gadgets, de designs ou d’applications en ligne copiés ou adaptés par des publicitaires qui préfèrent jouer au baby-foot (ou au billard) plutôt que de chercher à innover, par exemple.

    Le cinéma propose de plus en plus de suites ou d’adaptations – On publie les livres dont les séries TV sont tirées (et vice et versa), les musiciens chantent des reprises et sortent des Best’Of…
    Si on continue à ce rythme, je crains que ceux qui ont de vraies idées n’aient plus rien de monnayable…

    1. Merci Loïc pour ce commentaire, tu engages parfaitement le débat.

  2. Depuis que le monde est monde, la copie existe, déjà enfant nous copions, pas dans un but vénal, mais parce que c’est ce qui nous fait évoluer .
    Langage, expression, démarche, habitude de vie , etc …

    En fait, peu de personnes ont des idées vraiment novatrices, car elles reprennent souvent un petit morceau de plusieurs idées.
    Pour l’exemple une petite vidéo, 38 chansons faites sur les 4 mêmes accords : http://www.youtube.com/watch?v=5pidokakU4I#t=113

    Effectivement lorsque c’est fait sciemment dans un but pécunier, de profit, je trouve ça plus qu’agaçant … on peut citer le plagiat qui sévit sur le Net !
    Vous mettez plusieurs heures à écrire un article, et quelques minutes après il se retrouve sur un autre site sans votre accord et mieux classé que vous …
    Facilité, non je ne crois pas, c’est le système qui veut ça … nous sommes dans l’air du je ne me casse pas la tête !
    Amicalement

    1. Merci pour ce commentaire Franck. J’apprécie votre remarque sur l’idée que pour créer nous prenons plusieurs petits morceaux d’idées. J’ai failli évoquer la musique mais je n’étais pas sûre que cela parle à tout le monde.
      Espérons que tout le monde ne sera pas pris dans le système du « je ne me casse pas la tête »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus