Étiquettes : , ,

Vous connaissez la pyramide des besoins de Maslow ? Depuis quelques temps, on trouve sur certains blogs* des discussions autour de l’application de cette pyramide au Web. Autrement dit, comment les besoins de la pyramide de Maslow s’expriment-ils dans un environnement Web.

J’ai voulu, rapidement, tenter l’exercice (de manière très théorique, s’il en est) et réduire l’application à la simple utilité du contenu d’un site commercial B2C. Ce qui donnerait:

  1. Besoins de base : l’utiliser cherche et trouve de l’information (ou un produit, service)
  2. Besoin de sécurité : les informations qu’il trouve sont fiables; les liens et téléchargements fonctionnent; les éventuelles transactions sont sécurisées
  3. Besoin d’appartenance : l’utilisateur est assuré que les produits et services « lui ressemblent »
  4. Besoin d’estime des autres : l’utilisateur fait partie d’un réseau, avec d’autres utilisateurs, qui partagent les mêmes besoins et valeurs par rapport aux produits et services du site
  5. Besoin d’estime de soi : en participant à l’évaluation des produits et services, l’utilisateur contribue à leur valeur et à la plus value du site.
  6. Besoin d’accomplissement personnel : il fait état autour de lui de son expérience positive de l’utilisabilité du site, « répand la bonne parole » et encourage les autres à faire pareil en offrant son témoignage ou son aide.

Prenons maintenant un exemple et intégrons-le à notre pyramide : Amazon . Qu’en pensez-vous ?

* Je me suis inspirée surtout, pour ce billet, des articles parus à ce sujet chez Fred Cavazza et Mediapedia.


Commentaires

  1. Avatar Nicolas dit :

    C’est une démarche intéressante! Je ne sais pas si ton approche est axé seulement sur le contenu ou sur le site en général. C’est intéressant de voir en fonction de ces besoins quels sont les différentes solutions à mettre en oeuvre pour y répondre efficacement. Par exemple pour le besoin d’estime des autres, mettre des témoignages clients, ou mieux laisser la possibilité aux clients de laisser des avis sur les produits. Si on s’intéresse au cas Amazon, les « Astore » ne répondraient elles pas à un besoin d’accomplissement personnel?

  2. Certainement. C’est la première mesure de toute chose, à mon avis. Est-ce que les aStores existent sur Amazon.fr également. Ou juste sur Amazon in English ?

  3. Avatar Nicolas dit :

    In french, Madame!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus