negative-seo-dereferencement

Negative SEO et déréférencement, quelle différence? Si les deux techniques se ressemblent, elles ont des mécaniques bien différentes. 

L’article sur le déréférencement a démontré qu’il était possible de faire redescendre les contenus malveillants qui visent la notoriété de votre site Internet.

Le Negative SEO alors, c’est quoi?

Le Negative SEO regroupe les techniques utilisées pour nuire au positionnement de votre site Internet dans la SERP (Search Engine Results Page = page de résultats d’un moteur de recherche). 

Il est possible de multiplier les backlinks de mauvaise qualité vers votre site, dans le seul but de nuire à votre positionnement dans la SERP… C’est ça, le Negative SEO.

Les actions du Negative SEO sont axées sur:

  • l’hébergement (fermeture de l’hébergement, hacking, …)
  • le contenu (spam, duplicate content, filtres …)
  • les backlinks

La pratique du Negative SEO a pris de l’ampleur avec Google Pingouin, qui pénalise les abus de netlinking (permet d’augmenter le nombre de liens externes pointant vers un site ou une page web).

Le souci, c’est que le Negative SEO utilise le filtre Google Pingouin à mauvais escient.
En théorie, Pingouin est une initiative au but honorable, mais il ne fait pas la différence entre les vrais et les faux excès de netlinking.

Il est possible de multiplier les backlinks (liens entrants) de mauvaise qualité vers votre site, dans le seul but de nuire à votre positionnement dans la SERP… C’est ça, le Negative SEO.

Déréférencement et Negative SEO: faux jumeaux

Il ne faut pas confondre déréférencement et Negative SEO. Même si ces deux pratiques visent à influencer le positionnement des contenus web dans la SERP, leurs mécaniques sont différentes, tout comme leurs enjeux.

Vous luttez contre les attaques malveillantes de vos concurrents en utilisant le déréférencement. Les contenus négatifs que vos « adversaires » ont publiés descendent dans le classement et les vôtres prennent le dessus.

Vous êtes victime du Negative SEO pratiqué par vos concurrents, vos contenus rétrogradent inexorablement dans la SERP.

Lutter contre le Negative SEO

Google propose une «solution» pour se protéger du Negative SEO. Il offre un outil qui permet de désavouer certains backlinks suspects, activés par des concurrents.

Via les Webmaster Tools, il est possible de «refuser» des liens externes pointant vers votre site. Il suffit de les lister et d’envoyer la demande à Google. Après un mois, si tout va bien, Google ne les prend plus en compte lors de l’évaluation de votre site.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Près de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus