Call to action

Un CTA qui ne convertit pas, c’est un peu comme Charlie Chaplin sans sa moustache. Voici 5 inévitables pour un Call to Action optimal.

Qui dit call to action, dit incitation

Pour ceux qui ne le savent pas encore, « Call to Action » signifie « Incitant à l’action ». Vos CTA’s doivent donc inciter vos visiteurs à accomplir une action. L’internaute doit être convaincu et doit cliquer avant de changer d’avis. Dans l’idéal, il faut faire transparaître un sentiment d’urgence, à condition que ça ait du sens avec ce qui suit, bien sûr! Sans quoi vous risquez de perdre en crédibilité.

Être visible… pour être vu

Votre but n’est-il pas que vos visiteurs cliquent dessus? Assurez-vous de créer des CTA’s visibles, sans tomber dans le visuel agressif. Un Call to Action doit se repérer en un rien de temps. Sans quoi, vos visiteurs ne convertiront jamais sur votre site. Alors, on oublie les textes blancs sur un fond gris clair et les polices microscopiques… On mise plutôt sur l’attractif: optez pour des couleurs vives, contrastant avec le reste, mais sans tomber dans la démesure inverse bien sûr!

Vos CTA’s doivent donc inciter vos visiteurs à accomplir une action. L’internaute doit être convaincu et doit cliquer avant de changer d’avis. 

Soyez explicite et cohérent!

Il est essentiel que la promesse de votre Call to Action fasse ressortir l’action qui va suivre. Soyez clair et précis, et n’envoyez pas vos visiteurs à Houtsiplou alors qu’ils pensaient atterrir sur Bora-Bora. Vos visiteurs ont besoin de savoir à quoi ils s’engagent en cliquant sur vos Calls to Action. Alors, au lieu d’utilisez un simple « Abonnez-vous », indiquez plutôt « Abonnez-vous à nos actus ».

Utilisez l’impératif, c’est un ordre! Vraiment?

Si l’impératif remporte généralement plus de clics que l’infinitif, il est toutefois nécessaire d’utiliser les temps avec finesse, en fonction du contexte. L’impératif a certes l’avantage de faire ressortir ce sentiment d’urgence que l’on veut donner à bon nombre de CTA’s. Mais, c’est un fait, tout le monde n’est pas réceptif à l’impératif. Mon conseil donc: restez assertif, sans devenir intrusif!

Enfin… privilégiez la qualité

Surtout, ne pensez pas qu’au marketing de votre site. Prenez la peine d’offrir de la valeur ajoutée à vos visiteurs. Vous développerez ainsi une relation de confiance avec vos prospects et gagnerez en crédibilité.

Vous avez d’autres conseils à nous donner en matière de CTA’s? Partagez-les avec nous sans attendre (à lire comme un incitant non-intrusif, bien sûr)!


Commentaires

  1. Avatar Philippe dit :

    Bonjour, article bien à propos pour moi car je cherche désespérément la réponse partout sur les réseaux, linkedin à la question suivante. Pour un CTA demandant d’ouvrir un compte, faut-il dire « ouvrez » ? « j’ouvre » ? « ouvrir » ? Merci.

    1. Avatar JoanR dit :

      Bonjour Philippe,

      Comme expliqué de manière très claire dans l’article, il faut « être explicite », indiquer clairement ce à quoi doit s’attendre l’internaute. Donc dans votre cas, ce sera plutôt « Ouvrir un compte » ou bien « J’ouvre un compte » 😉

  2. Philippe, nous vous avons également répondu sur notre page Facebook, où vous aviez reproduit votre question très pertinente… https://www.facebook.com/wearethewords/posts/739469069451278

  3. Avatar Laurence D'Haeyere dit :

    Très chouette article, à la fois intéressant et agréable à lire!

  4. Avatar Raffles Media dit :

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant !
    Je vous invite à lire cet article pour voir 8 Designs sexys pour des Call-to-Actions efficaces :http://goo.gl/nmr0eX

    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus