cocon semantique

Étiquettes : , , ,

Le cocon sémantique est une technique visant à se hisser en bonne position dans les résultats de Google grâce aux thématiques de votre site.

En somme, le cocon sémantique, c’est une histoire de femmes!

Le concept du cocon sémantique est de créer un site tentaculaire répondant de manière organisée à toutes les questions qu’un internaute pourrait se poser sur le sujet de votre site. Le principe est de construire autour de la page d’accueil des pages mères, filles, petites-filles. Ces pages seraient bien séparées, étanches. Mais elles bavarderaient ensemble de manière fluide via des liens, via le système de maillage interne. En somme, le cocon sémantique, c’est une histoire de femmes!

Pour réussir sa stratégie SEO, il ne suffit pas en effet de placer ici et là des mots-clés dans un texte et de croiser les doigts en signe d’espérance. De nos jours, pour être dans les bons papiers de Google, votre référencement doit être basé sur la recherche sémantique. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à utiliser la technique du cocon sémantique.

Créer une arborescence à l’aide de la sémantique 

Plus vous répondrez à toutes questions possibles qu’un internaute peut se poser sur le sujet de votre site, plus vous serez qualifié de site pertinent par Google.

En préliminaire, il est utile de bien s’imprégner de la sémantique du site en question. C’est-à-dire du sens, du signifié. La question à se poser est « de quoi parle-t-on sur ce site ? ». Pour y répondre, la recherche des mots-clés pertinents qui pourraient mener à votre contenu est un passage nécessaire.

Ces mots-clés doivent ensuite être regroupés en grandes thématiques, ce sont les pages mixtes. Et ces thématiques doivent donner naissance à des rubriques, des pages complémentaires. Celle-ci comporteront des sous-rubriques et ainsi de suite.

De cette manière, vous obtenez le début de l’arborescence de votre gigantesque site. Et vous le créez sur base du champ lexical lié à votre sujet. Bref, la continuité sémantique joue un rôle majeur dans le cocon sémantique.

Chaque page du cocon sémantique doit être optimisée

Après cette première étape, il sera nécessaire de mettre habilement vos mains dans le cambouis de chaque landing page créée. Voici la méthode à déployer:

  • Accueil

Doit faire référence aux rubriques, aux pages mixtes.

  • Page mixte ou Page rubrique

En haut, insérer un lien vers la page du niveau supérieur, autrement dit la page « mère ». Dans le corps de texte, ajouter des liens vers toutes les catégories inférieures. Ces liens doivent être insérés au sein des paragraphes (H2) annonçant le résumé de chacune d‘entre elles. Dans le footer, placer des liens vers les pages « sœurs », c’est-à-dire vers les contenus de même niveau.

  • Page complémentaire ou page sous-rubrique

Ici on trouvera le contenu précis de manière développée. En haut, insérer un lien vers le contenu du niveau supérieur. Si il y a des sous-sous rubriques, ajouter dans le corps de texte des liens vers ces pages de la même manière que dans les pages mixtes. Dans le bas de page, placer des liens vers les pages « sœurs », c’est-à-dire vers les pages de même niveau.

Le cocon sémantique donne du sens à votre contenu

Les algorithmes de Google sont de plus en plus performants. Ils détectent et pénalisent les sites apportant peu de valeur ajoutée. C’est pourquoi, dans le référencement naturel, c’est la qualité du contenu qui prime. Tout le temps. La technique du cocon sémantique n’y déroge pas: elle doit être utilisée de manière intelligente dans le but de répondre aux questions des internautes.

Vous avez envie de donner encore plus de sens à votre contenu via la technique de cocon sémantique? N’hésitez pas à la tester et à nous donner vos feedbacks.


Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus