Boostez vos messages

Étiquettes : , ,

Vu le nombre de mails que l’on reçoit, ceux que l’on envoie ne reçoivent que très peu d’attention. Éditorialiser vos mails augmentent vos chances d’être lu.

Le monde du travail perd environ 25% de son temps à cause des emails. Pour en économiser, vous pouvez mieux organiser votre messagerie mais aussi, mieux écrire pour le mail.

Commencez par savoir où vous allez

Rédigez les deux premières phrases de votre email comme vous le feriez pour une métadescription. En écrivant clairement ce que vous attendez de votre interlocuteur (même si ce n’est que pour l’informer).

Vous utiliserez donc le système de la pyramide inversée: d’abord l’objectif de votre mail, puis les explications et enfin, les détails annexes.

La plupart du temps, il faut lire un mail ou scanner le corps du texte pour trouver la raison pour laquelle on vous l’a adressé. Comme personne ne les lit vraiment, la plupart des messages envoyés passent à côté de leur objectif. Ainsi, avant d’écrire votre courrier, pensez à la raison pour laquelle vous voulez l’envoyer.

Encore plus que pour une page Web, l’attention d’un lecteur envers votre mail décroit rapidement. Si vous commencez votre message par cette raison, votre destinataire sera plus enclin à lire la suite de votre message.

Optez pour une signature à valeur ajoutée

Dans bien des cas, une signature devient redondante voir rébarbative pour ceux à qui vous écrivez souvent.

Nhésitez pas à y intégrer un Call To Action, un lien vers votre dernière publication (en insérant le titre et la méta), ou lun de vos derniers tweets parmi les plus probants, etc. Votre signature est plus dynamique et vous informez vos contacts de vos actualités.

L’objet: allumez la mèche

Comme pour le titre h1 de votre dernière publication, rédigez votre objet avec un nombre limité de caractères et placez votre objectif au début. Commencer par un mot clé permet à votre destinataire de classer votre envoi.

Le premier mot de votre objet est souvent le seul qui sera lu en entier. La plupart des messageries affichent les 60 premiers caractères d’un objet. Mais aujourd’hui, 50% des mails sont ouverts avec un smartphone. Votre objet sera donc souvent tronqué à 20 caractères (en moyenne).

Pour envoyer ma candidature par exemple, j’ai souvent écrit cet objet: “Candidature – copywriter, communicant Web et maniaco-créatif”

Terminez par une détonation

Faites gagner du temps à votre interlocuteur: terminez vos emails par un Call To ActionTéléchargez le fichier en  pièce jointe pour avoir plus d’infosNhésitez pas à me téléphoner pour que nous en discutions etc.

Cela permet de rappeler l’objectif de votre message mais surtout, de susciter la réaction que vous attendez de manière plus directe.

 

Faites-vous attention à la rédaction de vos emails, ou les écrivez-vous naturellement ? 


Commentaires

  1. Avatar Monique dit :

    Bonjour,

    Impératif aussi : ne pas proposer de contenu uniquement sous forme d’image.
    Cela devrait aller de soi, mais vu les fréquents mails que je reçois avec ce type de contenu…
    Informations perdues pour
    – les personnes chez qui les images ne s’affichent pas (par choix ou en raison d’un problème technique)
    – les aveugles, utilisant une synthèse vocale ou une tablette braille
    – les personnes qui éprouvent des difficultés de lecture en raison du contraste des couleurs ou de la taille du texte

    Amicalement,
    Monique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus