Sitelinks

Bien qu’efficaces, ils nous mènent parfois la vie dure! Tel un renard un peu farouche, les sitelinks peuvent s’apprivoiser… mais, tout en douceur.

Les sitelinks, c’est quoi?

Le terme « sitelinks » s’apparente pour vous à celui de « gloubiboulga »? Ces lascars sont des liens supplémentaires s’affichant en-dessous du lien principal d’un site, dans les résultats de Google. Voici par exemple ce que ça donne pour le site Technofutur TIC, centre de compétence wallon.

Sitelinks

A quoi servent-il?

Selon Google, les liens affichés au-dessous de certains sites dans les résultats de recherche Google, appelés liens sitelink, sont destinés à faciliter la consultation d’un site par les internautes. Ils n’apparaissent que lorsque Google estime qu’ils peuvent être utiles aux internautes, pour leur faire gagner du temps et leur permettre de trouver rapidement l’information qu’ils recherchent, sans forcément passer par la page d’accueil.

En soi, lidée est bonne et la cause louable. Surtout qu’un sitelink a tendance à attirer un taux de clic plus élevé qu’un lien « normal » dans des résultats de recherche. Cependant, les sitelinks ont un défaut: celui d’être générés automatiquement par Google, sans tenir compte d’une quelconque indication que vous auriez donnée au moteur de recherche. Ainsi, il arrive régulièrement que les liens qui apparaissent ne soient pas forcément ceux que vous voudriez voir apparaître.

Comment maîtriser vos sitelinks?

Google ne révèle pas la manière dont il génère ces sitelinks. Il s’avère donc difficile de les définir préalablement. Toutefois, il existe certaines astuces permettant de les « dompter »… tant bien que mal! En voici 3 (si vous en avez d’autres, je suis prenante!):

  1. Vous pouvez éliminer les liens petit à petit, en faisant directement la demande au Dieu Google. Nul besoin de faire des incantations, une simple demande devrait suffire suffit. Une fois votre demande prise en considération par le moteur de recherche, les sitelinks existants seront remplacés par de nouveaux liens (que vous ne pourrez pas choisir, bien sûr !). Si ces nouveaux liens ne vous conviennent pas, il vous faudra faire une nouvelle demande… et ainsi de suite…
  2. Vous pouvez également utiliser les Outils pour Webmaster de Google. Ceux-ci offrent une foule de fonctionnalités vous permettant d’optimiser votre site, dont notamment la gestion des sitelinks. Attention, cette fonctionnalité vous permet uniquement d’indiquer les URL’s pour lesquelles vous ne souhaitez PAS voir apparaître de sitelinks!
  3. Enfin, vous pouvez désindexer les pages des sitelinks, ou même les supprimer. C’est là une méthode nettement plus radicale, certes. Mais, efficace! Pour désindexer une page, utilisez la balise ‘noindex’.

Mon meilleur conseil: procédez par essai-erreur. Avec un peu de patience, vous arriverez probablement à dompter ces liens farouches. Aussi, gardez toujours le contrôle sur vos balises!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus