eviter-les-pieges-du-teletravail

Étiquettes : ,

Comment être droit dans ses bottes quand on est si bien dans ses baskets ? Avec ces 3 trucs pour éviter les pièges du télétravail.

Vous avez plein de collègues en vacances et vous avez les boules. Voyez un peu le bon côté des choses: y’a moins de monde sur la route et encore moins dans le train. Cela dit, pendant l’été, si vos enfants sont moins souvent malades, ils restent quand même à la maison. Mais pour ceux qui n’en ont pas, les bouchons et les grèves seront bientôt de retour.

FYI
Plus de la moitié des télétravailleurs belges (59%) avouent, dans une étude menée par Regus, être régulièrement dérangés par des membres de la famille. La productivité du travailleur à domicile se voit aussi menacée par le manque de matériel de bureau (39%), par une mauvaise connexion internet (24%), et par les animaux de compagnie (11%).

Si chez vous, c’est tous les jours, lisez aussi cet article.

Quelle que soit la raison pour laquelle vous travaillez à la maison, pour être productif il vous faudra éviter les pièges du télétravail. Au moins ces 3-là:

Démotivation – collez-vous des coups de pied aux fesses

Le plus important sera sans doute de résister aux multiples tentations proposées par votre maison. Perso, j’ai l’habitude de me concentrer peu à peu sur ma journée de travail. En réfléchissant à mes objectifs et aux moyens d’y parvenir pendant que je m’habille ou pendant le petit déjeuner, par exemple.

  • Habillez-vous. Iriez-vous travailler en pyjama ? En vous habillant, vous passez du mode maison au mode travail. Vous vous prendrez plus au sérieux.
  • Ambiancez-vous. Si certaines personnes sont plus productives un casque sur les oreilles et allongées sur un transat, d’autres ont besoin d’un environnement très sobre. Il s’agit de déterminer ce qui vous convient le mieux, et de vous y tenir.
  • Bougez-vous. Ne serait-ce que pour aller en réunion, ou vous resservir un café, on bouge souvent plus au bureau qu’à la maison. C’est bête, mais cela vous permet d’être plus dynamique et donc plus motivé. A la maison, n’hésitez pas à bouger dès que vous le pouvez. Marchez lorsque vous passez un appel ou que vous réfléchissez, par exemple.

Organisation – avancez pas à pas

Un planning quotidien est toujours le secret d’une journée productive. En planifiant vos tâches, vous diminuez les temps morts. C’est d’autant plus important lorsque vous restez à la maison: c’est justement par les temps morts que les tentations et les distractions passent.

  • Isolez-vous. Le plus important, c’est de séparer votre vie privée de votre vie professionnelle. En aménageant, même temporairement, un espace de travail bien délimité, vous réduisez les distractions et vous signifiez ainsi à vos proches que vous êtes virtuellement absent.
  • Installez-vous. Créez un espace de travail ergonomique. Trouvez un endroit pour tout laisser en place, pour ne pas perdre votre temps à ranger dès que vous vous arrêtez. Faites en sorte de tout avoir sous la main à cet endroit. Si vous avez besoin que l’imprimante soit sur la table du salon, ben allez la chercher (vous verrez qu’en fait, elle n’est pas si lourde que ça).
  • Préparez-vous. Créez un planning et imposez-vous un horaire de travail. Il est plus facile de s’y mettre quand on prévoit une heure précise pour commencer à travailler. Dans la même idée, un planning vous fixera des objectifs concrets.

Communication – des pieds et des mains

Ne coupez surtout pas le contact avec votre boîte. D’abord, votre travail sera plus utile s’il est attendu. Ensuite, parce que les discussions informelles sont trop souvent sous-estimées, surtout par les habitués du télétravail.

  • Démarquez-vous. Prévenez vos collègues et vos contacts que vous êtes virtuellement là. Ajoutez par exemple, un petit mémo dans votre signature mail. Cela évitera à vos collègues de vous exclure de certains processus en pensant que vous êtes en congé.
  • Pour celui-ci, je suis ouvert aux suggestions. Informez vos collègues de ce que vous faites et de votre avancée. En privilégiant le travail d’équipe, vous ne perdez pas le fil de vos projets et vous cassez votre sentiment d’isolement.
  • Informez-vous. Ne sous-estimez pas la valeur des discussions informelles. Par exemple, lorsque vous assistez à une réunion, vous savez qui est motivé ou qui n’est pas d’accord avec telle ou telle décision. Cela vous permet de décider avec qui privilégier la collaboration pour ce projet…

 

D’une manière générale, il suffit de considérer le temps que vous passez chez vous comme une journée de travail. En gagnant ainsi le temps que vous passez dans les transports.
Comment organisez-vous vos journées de télétravail ?


Commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article…Le plus dur est en effet de bien se persuader que l’on est au travail et de le faire comprendre à son entourage….
    Après chacun peut trouver une organisation à sa mesure. Personnellement, le bureau est isolé dans la maison, et considéré comme une véritable entreprise …
    Bonne journée

  2. Avatar Charles dit :

    Mince, moi qui pensais que ma config bureau/salle-de-ciné/chambre-à-coucher était optimisée à fond, je vais devoir reconsidérer pas mal de choses…

    Cela dit, je plussoie grandement sur la nécessité de s’organiser pour ne pas être trop soumis à la tentation du home-sweet-home…

  3. Avatar Anita dit :

    Il y a un antidote à tous ces soucis du télétravail et du télétravailleur. Il s’appelle anticafe (à Paris, patience pour ceux qui habitent « en régions !)

  4. D’ailleurs le contrat de travail du télétravailleur doit contenir une mention spécifique concernant les horaires d’accessibilité ou la présomption d’accident

  5. Cet article est très intéressant pour le télétravail, mais j’emprunte le dire de ERIC REDACTION : « Le plus dur est en effet de bien se persuader que l’on est au travail et de le faire comprendre à son entourage…. »

  6. Avatar Matcho dit :
    Votre commentaire est en attente de modération. Ceci est un aperçu, votre commentaire sera visible après validation.
    L’enquête d’Offices.co.uk montre que 69% de personnes travaillant à domicile manquent des opportunités de travail, tandis que 83% peuvent se sentir stressées d’avoir à gérer également les tâches domestiques lorsque l’on travaille à domicile. Par exemple, il peut être assez difficile de s’occuper de son travail depuis le bureau à domicile et de tenir des réunions téléphoniques si les enfants sont malades à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus