Travaillez-mois-Travaillez-mieux

Étiquettes : , ,

Pour un rédacteur Web ou un chargé de projet, il n’y a qu’un pas entre être trop occupé et être productif. Voici quelques marches à suivre pour le franchir.

La plupart du temps, quand on a beaucoup de travail on essaye de ne pas perdre de temps sur son calendrier, sa todo list ou sur sa veille. Dommage… Ce sont justement ces étapes-là qui font gagner du temps.

Comme pour vos clients, il vous faut apprendre à investir. Dans votre cas, il faut apprendre à investir votre temps. Avec une todo list par exemple, si vous investissez 10 minutes pour la concevoir, combien de temps gagnerez-vous plus tard ?

Being Busy is not the same as Being productive
— Gerry Mc Govern 

Ce raisonnement est valable pour tout le reste. Quand on veut gagner du temps, en fait il faut d’abord l’investir ailleurs que dans la simple exécution de votre travail.

1. Créez un planning

Organisez vos tâches lorsque votre cerveau est le plus frais. Cela vous permettra doptimiser votre temps de travail, et d’être mieux concentré quand vous les exécutez.

Dans mon cas, une todo list ne fonctionne que lorsque j’ai du temps. Quand j’en ai pas assez, j’organise mes todo’s par ordre de priorité. Je les regroupe par similarité ou au contraire, par absurdité (le cerveau est plus efficace lorsqu’il fonctionne dans une continuité, mais plus créatif lorsque vous passez du coq à l’âne).

Ensuite, je planifie le temps dont j’aurai besoin pour les terminer. Je programme le tout dans un journalier (sur iCal ou Google Agenda). Formaliser des deadlines permet de ne pas perdre de temps en ayant limpression den avoir.

2. Planifiez les pauses

Il y a des jours où des fois, on a trop de boulot pour réfléchir… Ce sont les jours où l’on perd le plus de temps.

Votre cerveau est un peu comme le desktop de votre ordinateur. Quand on travaille dur, on a tendance à sauver tous ces fichiers dans le même dossier. Après un certain temps, le bureau s’encombre et on ne retrouve plus rien. Pour votre ordinateur comme pour votre cerveau, prenez des pauses pour ranger vos fichiers et vos pensées dans les bons dossiers.

D’abord, parce qu’un travail trop vite fait est à refaire et prend donc plus de temps. Ensuite, quand on écrit pour le Web, il faut être informé et inspiré. Si vous planifiez des pauses, vous êtes certain de les prendre, sans culpabiliser.

Profitez-en pour suivre votre veille, prendre de l’inspiration, pour prendre l’air et surtout, pour rassembler vos esprits, faire le point, etc.

3. Créez des méthodologies

La routine peut souvent paraître monotone… C’est vrai mais cela dit, quand les choses les moins importantes sont toujours planifiées pareil, on peut se concentrer sur ce qui a de la valeur ou sur ce qui est inspirant.

Aussi bien pour mes projets que pour mes articles, je suis toujours le même Workflow. Que vous pouvez découvrir dans mon article sur le sujet.

Formalisez vos petites manies et créez-en de nouvelles. Pour ma part, je commence toujours ma journée par trier mon courrier et vérifier (ou créer) mon planning de la journée.

4. Créez (et utilisez) des gabarits

Comme pour la méthodo, utiliser des gabarits (ou des documents de référence) permet de structurer votre pensée et votre travail à l’avance.

N’hésitez pas à expliquer votre méthodo et vos gabarits à vos clients dès le début d’une collaboration. En plus de leur donner l’impression que vous savez ce que vous faites, vous perdrez moins de temps à leur expliquer votre travail lorsque vous le livrez.

5. Isolez-vous

Chaque jour, on perd énormément de temps à se concentrer. A chaque fois qu’on vous interrompt dans votre travail, vous perdez quelques minutes.

Pour les tâches importantes, complétez les une par une et sans interruption. Basculer d’un sujet à l’autre est la meilleure façon d’oublier des choses.

Quand vous avez besoin de concentration, faites-le savoir en informant vos collègues (via une pancarte sur votre bureau, par exemple), coupez les notifications de votre ordinateur et organisez votre boîte mail.

Ces conseils marchent pour vous ? Profitez de votre nouveau temps libre pour vous inspirer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez chroniqueur

Vous souhaitez devenir chroniqueur ou nous soumettre un article? Rien de plus simple.

Ça m'intéresse

#EPW sur Twitter

#EPW sur Facebook

À propos

Votre blog Écrire pour le web en chiffres
  • Plus de 25.000 sessions par mois
  • Plus de 35.000 pages vue chaque mois
  • 1500 abonnés à la newsletter
  • Créé en 2006
  • 1e position dans Google sur des expressions métier
En savoir plus